Thèse soutenue

Conséquences économiques des changements démographiques : modèles et analyses empiriques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Didier Blanchet
Direction : Georges Tapinos
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris, Institut d'études politiques

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Les implications économiques des changements démographiques sont difficiles à apprécier. Cette thèse utilise à la fois la modélisation théorique et l'analyse économétrique pour évaluer certaines d'entre elles. La première partie examine l'impact de la croissance démographique sur la croissance économique à travers les principaux modèles de croissance économique, i. E. Le modèle malthusien, le modèle néo-classique et les modèles à progrès technique endogène. Les résultats théoriques sont confrontés aux données historiques ou à celles de PVD contemporains. La seconde partie introduit des effets de structure par âge. Elle examine si les effets du vieillissement peuvent compenser les bénéfices potentiels d'une croissance démographique réduite, avec quelques résultats théoriques sur la croissance démographique optimale. Le même cadre théorique est ensuite appliqué à examiner l'effet de l'évolution démographique sur les systèmes de retraite (par capitalisation ou par répartition). La dernière partie discute l'impact des changements démographiques sur des marches en déséquilibre. Le cas d'un marché unique est illustre par une analyse économétrique du marché du logement en france. Le cas de marchés interdépendants est illustre par la discussion du lien démographie-chômage, dans l'hypothèse où le marché du travail et celui des biens sont tous deux hors d'équilibre. Ceci permet de mettre en évidence des configurations de l'économie ou la croissance démographique peut avoir des effets positifs ou négatifs sur le chômage.