Thèse soutenue

Constitution d'épistémologies évolutionnistes : de Carnap à Popper et de Wittgenstein à Toulmin

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Françoise Longy
Direction : Ernest Coumet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris, EHESS

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette these cherche a faire ressortir la continuite existant entre les conceptions developpees par les neopositivistes et par wittgenstein autour des annees trente a vienne et les epistemologies evolutionnistes qui sont apparues a partir des annees soixante dans le monde anglo-saxon. L'analyse des theories de carnap et de wittgenstein met l'accent sur la transformation qu'ils font subir a l'a priori kantien et explicite la perspective nouvelle qu'ils ouvrent ainsi a la reflexion philosophique. Nous montrons comment a partir de la se dessine un double parcours : le premier conduisant du conventionnalisme des neopositivistes a l'epistemologie evolutionniste de popper, et le deuxieme de la theorie du langage de wittgenstein a l'epistemologie evolutionniste de toulmin. Enfin, apres avoir degage les theses constitutives de chacune de ces deux conceptions, nous analysons les contributions qu'elles apportent a la reflexion epistemologique contemporaine. Trois appendices permettent de distinguer l'epistemologie evolutionniste de popper et de toulmin de conceptions approchantes, en particulier de l'"evolutionare erkenntnistheorie" allemande de ces quinze dernieres annees.