Thèse soutenue

Industrialisation et marches du travail en algerie : une analyse des problematiques de l'emploi et de la mobilite. (une application a partir du pole industriel d'arzew)

FR
Auteur / Autrice : LARBI FELLOUH
Direction : J. DELCOURT
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1988
Etablissement(s) : Toulouse 1

Résumé

FR  |  
EN

L'objectif essentiel de cette recherche consiste a developper une reflexion sur la structuration du nouveau marche du travail et ses incidences sur l'emploi et la mobilite. Outre le fait que l'industrie ne soit pas en mesure d'eponger le chomage ni d'eliminer progressivement le sous-emploi, elle a ete contrainte, et cela a travers le pole industriel d'arzew, de mettre en place un mecanisme de mobilites pour les ajustements imposes par le decalage entre l'offre de travail existante et la demande nee du processus de l'industrialisation. Contrairement a certains systemes ou les mobilites sont synonymes de bon fonctionnement du marche du travail, dans le cas de l'algerie, celles-ci se sont imposees comme un "mal-necessaire" : car elles provoquent des effets destructurants et desequilibrants sur les secteurs faibles d'une part ; et d'autre part elles sont une reponse a un marche du travail a la recherche de son seuil d'equilibre. C'est bien la une des consequences du modele de developpement economique qui a crucialement ignore, et pendant longtemps, le fonctionnement du marche du travail et la gestion des ressources humaines.