Fonctionnement de la memoire de travail dans la comprehension de textes

par Max Delafoy

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie-France Ehrlich.

Soutenue en 1988

à Paris 5 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail traite de l'exploration experimentale d'une configuration de memoire de travail multicomposante a l'oeuvre dans les taches de comprehension de textes. Une premiere partie expose la reunification theorique des aspects "stockage" et "operations cognitives", et en deduit le principe de subordination du stockage temporaire a la tache cognitive qui en use. On termine cette partie en exposant la notion de memoire de travail. Dans la deuxieme partie, on definit une configuration de memoire de travail consistant en trois composantes "memoire" (input buffer, memoire de produits, memoire de sous-buts), coordonnees et gerees par un processeur semantique (centre executif). La troisieme partie s'attache a une exploration systematique de chaque composante. Pour ce faire, on a developpe des procedures informatiques permettant de mieux controler la lecture des sujets (defilement de texte a vitesse personnalisable et presentation subordonnee aux mouvements oculaires). L'experience 1 soutient l'existence d'une structure fonctionnant comme un buffer d'entree de type "fifo" (first in - first out). Les experiences 2 et 3 supportent l'idee d'un stockage selectif des propositions semantiques traitees. L'experience 4 montre qu'une precharge ne degrade pas la performance de comprehension alors qu'une contrainte perceptive censee affecter le centre executif dans l'experience 5 deteriore la performance. Le dernier chapitre synthetise l'ensemble des resultats et propose une ouverture de recherche.

  • Titre traduit

    The functionning of working memory in texts comprehension


  • Résumé

    The present work deals with the experimental exploration of a multi-component working memory configuration which functions in text comprehension tasks. The first part presents the theoretical reunification of storage and cognitive operations, leading to the principle of a subordination of temporary storage to the cognitive task which uses this storage. Furthermore, the notion of working memory is presented. In the second part, a working memory configuration is defined which consists in three "memory" components : input buffer, products store, sub-goals store, managed by a semantic processor (executive center). In the third part, we explore systematically each component. We develop procedures which allow a better control of subjects' reading (running text on a line with personalizable speed, presentation depending on eyes movements). Experiment 1 supports the hypothesis of a structure which functions as a fifo buffer (first in, first out). Experiments 2 and 3 support the idea of a selective storage of semantic processed propositions. Experiment 4 shows that a preload does not decrease the comprehension performance, whereas a perceptual constraint affecting the executive center deteriorates performance in experiment 5. The last chapter synthetizes all these results and suggests a new direction of research.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - BU Henri-Piéron. Direction générale déléguée aux bibliothèques et musées. Bibliothèque universitaire de psychologie Henri-Piéron.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1988PA05H010
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.