Thèse soutenue

L'influence de Gandhi en France de 1919 à nos jours

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marie-France Latronche
Direction : Pierre Brunel
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1989
Etablissement(s) : Paris 4

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Mots clés libres

Résumé

FR  |  
EN

L'on commença à parler de Gandhi en France, au moment où il lança le premier mouvement de désobéissance civile en inde, le 6 avril 1919. Dans la presse, on le représenta d'abord comme un agitateur politique. Mais assez vite, le caractère spécifique de sa révolution suscita l'intérêt parmi quelques intellectuels. En 1922, l'orientaliste louis Massignon publiait un texte de Gandhi, et en 1923, Romain Rolland le révélait a l'occident à travers son essai Mahatma Gandhi. Pour les intellectuels de droite il était une menace contre l'occident, tandis que ceux de gauche s'intéressaient à ses méthodes. Son image pendant la période de l'entre-deux-guerres était tributaire des idéologies qui s'opposaient. En décembre 1931, il donna une conférence à paris puis se rendit en suisse, auprès de Romain Rolland. Apres son passage, se constitua à paris, un "groupe des amis de Gandhi" qui donnait des informations sur son action. Des pacifistes, des catholiques, des économistes étaient influencés par certaines de ses idées. En 1942, Lanza Del Vasto publia son pèlerinage aux sources. A partir de 1955, il entreprit une action non-violente à cause du problème algérien, qui permit à l'opinion publique de se familiariser avec ce nouveau moyen de revendication sociale. Aujourd'hui, le message de Gandhi survit principalement à travers le concept de non-violence, au sein de mouvements politiques ou religieux. Cet aspect de son idéologie a été privilégié au détriment de l'ensemble de son message. La double influence, indienne d'une part et occidentale d'autre part, que Gandhi a reçue, fait de sa pensée une synthèse de deux cultures. Celle-ci est avant tout une philosophie de l'action et une réflexion sur la civilisation, qui ouvre de nombreuses perspectives de recherche.