Thèse soutenue

Les positions du Parti communiste et du Parti socialiste sur les nationalisations : 1972-1977

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Bai Xi Xu
Direction : Antoine Prost
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire
Date : Soutenance en 1988
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR  |  
EN

En juin 1972, le P. C. F. , le P. S. Et le M. R. G. Réalisèrent leur union autour d'un programme commun. Pourtant, les divergences profondes ont entrainé, le 23 septembre 1977, la rupture entre les deux partis. Il convient d'abord de rappeler les trois vagues de nationalisations : celles de 1936, de 1945 et de 1982. En ce qui concerne les négociations sur le dossier des nationalisations, les deux partis étaient favorables à la nationalisation, mais ils ont achoppé sur son ampleur. Le P. C. F. Voulait une ample nationalisation et le P. S. Demeurait hostile à l'extension du champ des nationalisations. En effet, en face de la supériorité électorale du P. S. , le P. C. F. Cherchait à améliorer sa position dans le partage du pouvoir d'état en étendant largement le champ des nationalisations. Le problème des nationalisations a joué un rôle décisif dans la rupture. Les autres polémiques telles que la direction des entreprises nationalisées et l'indemnisation des actionnaires étaient entrées dans la chaine de causalité.