Thèse soutenue

L'investissement direct international : la détermination moniste ou dualiste?

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jian-Hua Zhang
Direction : Bernard Lassudrie-Duchêne
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques
Date : Soutenance en 1988
Etablissement(s) : Paris 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Les théories dominantes de l'investissement direct international se caractérisent par la "détermination moniste" : les multinationales déterminent elles seules l'internationalisation des activités économiques. Cependant, l'investissement direct international a connu de profonds changements depuis la fin des années soixante. On a pu assister le déclin relatif des multinationales américaines, le développement des nouvelles formes d'investissement, l'importance des investissements croises entre les pays industrialisés et enfin l'émergence des multinationales originaires des pays du tiers-monde. En effet, ces changements sont étroitement liés aux changements économiques et politiques de l'environnement international qui ne permettent plus aux investisseurs de dicter leur loi et à l'augmentation du pouvoir des pays d'accueil dans la détermination de l'investissement direct international. Face à ces évolutions, les explications théoriques connues s'avèrent insuffisantes et la logique de la détermination moniste doit être mise en cause. A travers une analyse sur les évolutions récentes de l'investissement international et surtout une étude sur les investissements directs étrangers en chine, la présente thèse propose une approche de la "détermination dualiste" basée sur la complémentarité entre avantages (désavantages) comparatifs du pays d'origine et désavantages (avantages) du pays d'accueil et sur la complémentarité entre avantages (désavantages) compétitifs de la firme multinationale et désavantages (avantages) compétitifs de la firme locale.