Recherche-développement et productivité dans les entreprises japonaises : une étude économétrique sur données de panel

par Mohammed Sassenou

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques Mairesse.

Soutenue en 1988

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'economie japonaise a mieux resiste au premier choc petrolier que le reste des economies occidentales. L'important effort de recherche-developpement (rd) engage par les entreprises de ce pays a largement contribue a la restructuration de son appareil productif. Nous travaillons sur un echantillon de 394 firmes industrielles japonaises observees sur la periode 1973-81. Notre modele d'analyse est celui d'une fonction simple de cobb-douglas avec capital de recherche-developpement. Dans la premiere partie de notre travail nous estimons le modele en coupe transversale dans la dimension individuelle des donnees. Les principaux resultats de cette partie est la mise en evidence de l'effet specifique de la rd ainsi que celle d'un effet d'externalite sectoriel de la rd. L'ensemble de ces resultats s'averent robustes eu egard au choix de l'echantillon, de la mesure des variables ou de la forme de la fonction de production. Dans la deuxieme partie, les extimations en serie dans la dimension temporelle mettent egalement en evidence mais d'une facon moins marquee, le lien entre les progres de productivite et l'accroissement des depenses de rd. Ces estimations contrairement a celles obtenues en coupe semblent fragiles et dependent de la mesure ou de la definition des variables. Dans une derniere partie nous proposons pour l'industrie francaise une modelisation prenant en compte outre la rd, la qualification des salaries et le progres technique incorpore dans les equipements. Et finalement nous comparons nos resultats a ceux obtenus par d'autres auteurs sur des donnees americaines, francaises et japonaises.


  • Résumé

    The japaneese economy went through the oil crisis with less difficulty than did other western economies. The important efforts in research-develoment (rd) undergorne by the local firms largely contributed to the structuring of industrial capacities. We work with a sample of 394 firms, between 1973 and 81. Our initial theoritical assumption is that of the standard cobbdouglas function with rd capital. In the first part of this work we estimate our model with crosssection data. The estimations show a specific impact of the rd on the productivity level and furthemore evidence of a sectorial external effect from the rd. The general results appear to be robust with concern to the chosen sample, the measuring of the variables and the specification of the production functions. In the second part we estimate our model in the within-firm time series dimension. Evidence is found of a link between progress in productivity and growthin rd expenses. These estimations, in comparison of those found with cross-section data appear non robust and largely dependent of the definition and measure of the variables. In the last part we propose a model to the french industry that takes account not only of rd but also of the qualification of the employers and the rate of technical progress enbodied in capital. And finaly we compare our results with other studies based on american, french and japaneese data.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 3730
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS HE 1988-62

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1988EHES0062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.