Thèse soutenue

La crise du financement de la protection sociale et la crise économique : cas de la France

FR
Auteur / Autrice : Khalid Mounir
Direction : Pierre Pascallon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences économiques. Économie monétaire et budgétaire
Date : Soutenance en 1988
Etablissement(s) : Clermont-Ferrand 1

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Durant les annees soixante dix, l'économie française connait une période difficile. Le système de couverture sociale, alourdi par la lutte contre le chômage est de plus en plus difficile à financer. La productivité marque le pas et les investissements régressent ce qui peut avoir des conséquences néfastes à long terme sur le système social. La politique de rigueur budgétaire façonne les orientations en matière de dépenses et recettes sociales. Le freinage de la croissance des dépenses se fait parallèlement au redéploiement des moyens vers des secteurs et activités jugés prioritaires. Le nouvel alourdissement des prélèvements obligatoires se réalise progressivement au détriment des ménages afin d'alléger les charges dont les entreprises sont redevables. Une relance de la croissance pourrait être envisagée par une réduction du rapport des prélèvements obligatoires au P. I. B. Cette baisse ne saurait être efficace que si elle s'accompagne d'une réduction correspondante et continue des dépenses sociales, inscrite dans une perspective du moyen terme. On doit concilier les impératifs économiques avec la poursuite d'un certain développement de la protection sociale tout en limitant ses effets négatifs sur la compétitivité des entreprises et sur l'emploi.