Thèse soutenue

La religion et le sacré dans l'oeuvre romanesque et poétique de Tchicaya U Tam'si

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Dominique Goedert
Direction : Jacques Chevrier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature et civilisation d'expression française
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Paris 12

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

La religion et le sacre sont des themes essentiels aussi bien dans la poesie que dans les nouvelles et les romans de tchicaya u tam'si, a la fois par la place qu'ils occupent dans l'oeuvre (les allusions, les citations, le vocabulaire specifique, une certaine conception du monde, la dimension mythique de certains passages les rendent quasiment obsessionnels) et par l'importance qu'ils prennent dans la situation congolaise que decrit l'auteur, dont le nom souligne bien qu'il "parle pour son pays". La religion et le noeud central de l'ecartelement culturel du a la colonisation. Mais la confrontation de la tradition et du christianisme aboutit quelquefois a un syncretisme qui, particulierement au congo, est un element non negligeable des mouvements de liberation. Ce syncretisme, tres present chez tchicaya, reinterprete les ecritures, se nourrit du mythe christique et ce faisant, le nourrit, le vivifie, elargit sa portee. La reconciliation amorcee grace a ce christ aux multiples figures, reside peut etre tout simplement dans le sacre que partagent la tradition et le christianisme : le savoir (l'initiation, la voyance) et la communication du savoir (la parole, la prophetie), la vie et la mort, l'humain et le surhumain. A travers ces themes se dessine l'image d'un homme magnifie par son action, sa volonte et sa dignite, un homme dont la verticalite marque la transcendance.