Thèse soutenue

Oxydation de superalliages protégés par des revètements M Cr Al Y Ta projetés sous plasma : effet des éléments mineurs et relations avec les contraintes

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Abdecharif Boumaza
Direction : Anne-Marie Huntz-Aubriot
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences appliquées. Métallurgie
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Paris 11

Résumé

FR  |  
EN

L'étude des mécanismes d'oxydation, à haute température, de superalliages, protégés par des revêtements, se justifie d'un point de vue industriel du fait de l’accroissement constant de la température de travail des matériaux et des conditions sévères liées à l’environnement. Notre travail a consisté à préciser le mécanisme d’oxydation de deux superalliages <CMSX2 et IN100, alliages MCrAI> protégés par des revêtements projetés sous plasma de type, soit NiCoCrAIYTa, soit CoNiCrAlYTa. Ces systèmes développent une couche d'alumine associée des oxydes mixtes dont la nature et la quantité dépendent de la composition des substrats et revêtements. Nous avons montré que la résistance à l'oxydation à haute température est affectée par de nombreux paramètres :- la rugosité de surface au revêtement,- l’interdiffusion substrat-revêtement,- les modifications microstructurales au cours de l’oxydation,- le frittage du revêtement,- les éléments mineurs, efficient de dilatation entre les diverses parties du système- les contraintes développées durant le traitement à haute température. L'évolution de ces contraintes est elle-même liée aux divers paramètres précités (en particulier l'interdiffusion et la présence d'éléments actifs). Présente un rôle très important sur l'adhérence de la couche d'oxyde et, de ce fait, est primordiale pour la durée de vie de ces systèmes. Nous avons ainsi recensé et explicité les facteurs essentiels à considérer. Lors du choix d'un matériau pour qu'il présente une résistance à l’oxydation optimale dans des conditions précises d'utilisation