Thèse soutenue

Réparation symbolique et alliance pédagogique

FR
Auteur / Autrice : Madeleine Natanson
Direction : Jean-Claude Filloux
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Paris 10

Mots clés

FR

Résumé

FR  |  
EN

Dans une première partie, cette thèse se situe au confluent de la thérapie et de la pédagogie, avec deux cas cliniques d‘enfants trisomiques. Ces deux cas, développés sous le double aspect de la pédagogie et de la psychothérapie, introduisent une réflexion théorique sur la genèse de la pensée, les pulsions et leurs objets et le rôle de la réparation symbolique dans le sens kleinien de ce terme. Les processus interactifs, ceux du transfert et de l’alliance, sont ensuite examinés d'un point de vue thérapeutique et d'un point de vue pédagogique. Ce concept de l‘alliance est proposé comme modalité des rapports entre la pédagogie et la psychanalyse, et étudié d'un point de vue historique à travers des textes de FREUD et des textes parus dans la « Revue de Pédagogie Psychanalytique" parus entre 1927 et 1938. Des textes inédits, notamment de Hans ZULLIGER et de Steff BORNSTEIN sont proposés comme modèles de fonctionnement entre les psychanalystes et les pédagogues. Le chapitre de conclusion, en s'appuyant de nouveau sur la clinique et sur une pratique de formation des enseignants et des travailleurs sociaux, propose une recherche autour de ce concept de l’alliance, pour une fertilisation du champ pédagogique par la psychanalyse.