Thèse soutenue

La troisieme personne. Allocution, enonciation, figuration, dans le recit de marguerite duras

FR
Auteur / Autrice : THEOPHANO-AR HATZIFOROU
Direction : Marie-Claire Ropars
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Littérature française
Date : Soutenance en 1986
Etablissement(s) : Paris 8

Résumé

FR  |  
EN

Tres tot, depuis les annees 50 deja, les textes de marguerite duras laissaient transparaitre de secretes affinites avec un autre langage, celui du cinema. Interrogeant la possibilite de la representation, cette ecriture s'est essayee aussi bien au cinema qu'au theatre. En 1973, cette investigation trouve sa figure emblematique dans le sous-titre d'india song : "texte, theatre, film", inaugurant pour cette ecriture une ere nouvelle qui place le texte au centre de trois modes d'expression differents et postule l'abolition des frontieres entre les genres. Le texte, objet a lire, a voir, et a entendre, aspire ainsi a s'affranchir de sa condition d'ecrit et a se frayer des pistes de lecture multiples tout en exhibant sa contamination par un autre code. La trace du film absent - objet de cette etude - marque les textes de toute une periode issue d'india song et s'etendant jusqu'a la maladie de la mort. Cette marque se depose a la surface linguistique des oeuvres etudiees ici : les deux versions du navire night (premiere partie), agatha, l'homme atlantique (deuxieme partie), la maladie de la mort (troisieme partie). Elle determine le dispositif enonciatif des textes, etudie a travers la theorie d'emile benveniste sur l'enonciation. La structure narrative des textes en est immediatement affectee. L'emergence du narrataire a cote d'un narrateur introduit dans la fiction - figure fictionnalisee de l'auteur, le plus souvent - metamorphose ces textes en mises en scene du dire ou l'image est happee par le mot, le reel par la fiction, le narratif par le discursif, tandis que la voix premiere se depersonnalise au point d'enoncer a tou- tes les places, de se diluer dans une multitude de foyers narratifs irreparables.