Thèse soutenue

Etude historique et comparative de traductions du coran

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Régine Dujardin-Ternault
Direction : David Cohen
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Paris 3

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Apres quelques generalites concernant le schema de la communication etabli par david cohen et l'existence d'universaux de langage, nous expliquons comment aborder le texte coranique ; les presupposes de base, l'approche linguistique et anthropologique et le choix des trois textes etudies - la priere d'ouverture, les sourates 54 et 55. Le texte arabe est etudie selon le plan tripartite suivant : 1 le message par qui il est dit ; etude de l'enonciation 2 le message ce qu'il veut dire ; son contenu 3 le message comment il est dit ; etude stylistique. Puis nous comparons verset par verset les traductions choisies. Nous avons essaye ensuite de les replacer dans leur contexte historique. La premiere qualifiee de paraphrase, a ete realisee en latin par r. De ketton en 1143 et incorporee dans le corpus de cluny edite par th. Bibliander en 1543. Les premieres traductions realisees a partir de texte arabe sont : en francais, celle de a. De ryer en 1647 en anglais, celle de g. Sale en 1734 en allemand, celle de d. F. Megerlin en 1772. Signalons quelques oeuvres marquantes : une traduction latine assez precise de l. Marracci en 1698, une "belle infidele" en francais de cl. E. Savary en 1783, une francaise plus fidele de a. Kasimirski en 1840-41 et quelques traductions recentes