Thèse soutenue

Bacillus sphaericus, larvicide anti-moustiques : persistance et recyclage des spores, rôle des protéases dans la spécificité et le mécanisme d’action de la toxine

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Luc Nicolas
Direction : Daniel Thomas
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Microbiologie, Enzymologie
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Compiègne
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale 71, Sciences pour l'ingénieur (Compiègne)

Résumé

FR  |  
EN

En Afrique de l’Ouest, l’insecticide biologique Bacillus sphaericus contrôle pendant plus d’un mois les populations larvaires du moustique urbain Culex quinquefasciatus. Nous avons analysé le devenir des spores après le traitement et démontré leur recyclage dans les larves. Après l’ingestion par les larves, la toxine bactérienne de 43 kD est activée par les protéases intestinales en un peptide de 40 kD. La toxine est également activée par les protéases d’insectes insensibles à la bactérie. Cette étape n’est donc pas responsable de la spécificité de Bacillus sphaericus envers différentes espèces de moustiques.