Thèse soutenue

Syndrome parasellaire aigü révélateur d' adénome hypophysaire : 4 observations

FR
Auteur / Autrice : Jean-Pierre Garmy
Direction : Gérard Dordain
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Médecine
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Clermont-Ferrand 1

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Le syndrome de compression parasellaire brutal révélateur d' adénome hypophysaire est étudié à propos de 4 observations, comparées à 55 cas de la littérature. Révélateur pour 1,7 à 2,6 % des adénomes décrits, il associe des signes ophtalmologiques (100%), neurologiques (93% dont céphalée : 61%) et endocriniens. Le diagnostic est précisé par la tomodensitométrie, parfois l' artériographie, voire la résonance magbétique nucléaire. La sévérité des signes visuels peut nécessiter une décompression neuro-chirurgicale en plus du traitement médical. La guérison est de règle mais le plus souvent au prix de séquelles ophtalmologiques et endocriniennes. Lorsque la nécrose est imcomplète, l' histologie permet de reconnaitre par ordre de fréquence décroissante : prolactinome, adénome somatotrope, adénome corticotrope. La physiopathologie de l' apoplexie est complexe et à coté des classiques phénomènes vasculaires, apparait la notion récente d' auto-immunité antéthypophysaire (hypophysite).