Thèse soutenue

La Menuiserie de bâtisse à Sanaa (Yemen)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Guillemette Bonnenfant
Direction : Solange Ory
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études arabo-islamiques
Date : Soutenance en 1987
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (1969-2011)

Résumé

FR

Le bois contribue, avec le platre, la brique et la pierre, au decor de la maison de sanaa. La premiere partie decrit les bois employes par les menuisiers, les outils, les techniques de fabrication et de decoration, enfin les themes d'inspiration. Dans la deuxieme partie consacree aux portes, l'auteur etudie la hierarchie des franchissements, la dialectique de la defense et de l'accueil qui se concretise dans les systemes de verrouillage et les inscriptions. Le programme decoratif offert par les portes exterieures et interieures, les formes et les compositions ornementales les plus caracteristiques sont presentes ensuite. Les portes a decor couvrant ont ete classees en plusieurs groupes illustres par quelques exemples significatifs : portes sculptees dans la masse, portes a compartiments geometriques realises le plus souvent avec des mosaiques de bois, portes peintes, porte a incrustations de nacre et d'ivoire. La troisieme partie est consacree aux menuiseries de fenetres : volets et contrevents, auvents, grilles realisees surtout en bois decoupe qui constituent les parois des moucharabiehs en surplomb appeles shubbak ou kushk. La datation des menuiseries reste problematique a cause de la fragilite du bois et des nombreux remplois. L'art du bois, aujourd'hui en declin, a perpetue jusqu'au milieu du xxe siecle un repertoire de motifs anciens, manifestant un sens islamique des formes et de la composition. Le temperamment yemenite s'affirme dans des ouvrages caracterises par leur vigueur et une certaine rusticite.