Thèse soutenue

Propriétés électroniques des composés (TMTSF)₂X et de leurs alliages : rôle des anions sur l'état fondamental et le comportement de basse température

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Sylvia Tomic
Direction : Slaven Barišić
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences physiques
Date : Soutenance en 1986
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Slaven Barišić

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Nous avons étudiés les modifications du gaz électronique à basse température et de l'état fondamental dans les conducteurs quasi-1d (mono-chaines) (TMTSF) 2 X induites par la présence d’anions (X) non-centrosymétriques. Les états fondamentaux peuvent être soit isolant (dûs à la formation d'une phase Onde de Densité de Spin ou à une mise en ordre des anions), soit supraconducteur ou même métallique. Notre étude a confirmé le rôle important de la pression dans l’établissement de l’état SC et a mis en évidence l’effet dominant des défauts du réseau non-magnétique sur la stabilité des phases SC et AF. La pression appliquée fournit les ingrédients nécessaires pour le couplage attractif et transforme l'ordre alterné des anions en un ordre uniforme compatible avec le comportement métallique et l'Etat SC. Néanmoins, dans les composés où un moment dipolaire est lié l'anion tétraédrique ou dans les alliages, un fort potentiel aléatoire le long des chaînes conductrices détruit rapidement l'état SC. De plus, l'ordre sur les chaînes des anions joue un rôle d terminant dans la compétition entre la phase AF et la phase SC: le désordre favorise la première, tandis que l'ordre uniforme est compatible avec la seconde. Nous discutons l'extrême sensibilité de la SC aux défauts non-magnétiques dans le cadre de deux modèles théoriques selon la nature de l'état SC: singulet ou triplet. Toutefois, la proximité des états AF et SC dans le diagramme de phase et une susceptibilité qui varie peu en température sont des effets plutôt compatibles avec un état SC de type triplet. Néanmoins, indépendamment de la nature de l'état SC, nous amenés à conclure qu'une approche à une particule est très restrictive et qu'une analyse tenant compte des effets coopératifs précurseurs est nécessaire pour comprendre les propriétés inhabituelles de l'état SC dans les composés (TMTSF)2 x et leurs alliages.