Le commerce des vivants : traite des esclaves et "Pax lusitana" dans l'Atlantique sud

par Luiz Felipe de Alencastro

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Frédéric Mauro.

Soutenue en 1986

à Paris 10 .


  • Résumé

    Composé de trois volumes, incluant onze chapitres, plus bibliographie, tableaux, graphiques et cartes, ce travail étudie l'impact de la traite des noirs sur le système colonial portugais dans l'atlantique sud, ainsi que l'influence de cette forme de commerce sur l'état Brésilien après l'indépendance du Brésil. Le premier volume, comprenant quatre chapitres, couvre les seizième et dix-septième siècles. Successivement sont examinés les mobiles politiques et économiques du commerce portugais d'esclaves, la constitution des marchés d'esclaves en Afrique, les entraves à l'émergence des marchés d'esclaves amérindiens au Brésil et, enfin, les guerres luso-hollandaises pour le contrôle des réserves de captifs en Afrique. Au second volume, trois chapitres traitent des fondements de la "pax lusitana" dans l'atlantique sud, des troubles que l'exploitation de l'or provoque au Brésil et en Angola et des réformes introduites dans l'administration coloniale par le marquis de Pombal, notamment en ce qui concerne l'emploi des indiens, après l'expulsion des jésuites établis dans l'empire portugais. Le troisième volume comprend quatre chapitres, axes sur les conséquences de l'indépendance du Brésil en Afrique et sur l'organisation du marché du travail dans le nouvel état brésilien. Il ressort que la politique coloniale portugaise au Brésil repose sur le contrôle de la traite comme instrument de la reproduction économique. En somme, le rôle de la traite des noirs au Brésil, exclut que l'on continue à considérer ce commerce comme un résidu des échanges nord-sud. Il oblige à distinguer le système esclavagiste brésilien de ses congénères américains. Il contraint enfin à une interprétation aterritoriale de la formation de la nation brésilienne.

  • Titre traduit

    The commerce of the alive : slave trade and "Pax lusitana" in the south atlantic sixteenth nineteenth centuries


  • Résumé

    The three volumes of this work, including eleven chapters bibliography, tables, graphs and maps, analyze the impact of the slave trade on the Portuguese colonial system in the south Atlantic and the influence of this kind of trade on the Brazilian state after the independence of the country in nineteenth twenty-two. The first volume, including four chapters, studies the sixteenth and seventeenth centuries. One after another, are noted the political and economic motives of the Portuguese slave trade, the rising of the slaves markets in Africa, the social and political obstacles limiting the constitution of Indian slave markets in Brazil. Also are examined the dutch-portuguese wars in view of the control of the slaves markets in Africa. In the second volume, three chapters investigate the basis of the "pax lusitana" in the south Atlantic, the problems created by the gold rush in Brazil and the reforms made by the administration of the marquis of Pombal, mainly on the employment of the Indian coerced labor after the expulsion of the Jesuits. The third volume contains four chapters, centered on the consequences of the Brazilian independence in the Portuguese possessions in Africa and the organization of the labor market in Brazil itself. In short, the importance of the slave trade shows that this trade is much more that a part of the exchanges built between the north and the south. It obliges to distinguish the Brazilian slave system in the new world and compel a non-territorial interpretation of the Brazilian nation born in the nineteenth century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vo. (XI-659 f.)
  • Notes : Thèse exclue de la reproduction
  • Annexes : Bibliogr. p. 612-659

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T6933
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.