Thèse soutenue

Le constitutionnalisme en Algérie : le processsus d'institutionnalisation du pouvoir dans une société postcoloniale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mouloud Hamai
Direction : Jean de Soto
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Science politique
Date : Soutenance en 1986
Etablissement(s) : Paris 2

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'algerie, societe postcoloniale, tente de developper depuis son independance, une strategie constitutionnaliste qui, tendant a rationaliser les regles de detention et d'exercice du pouvoir, s'attache a concretiser une rupture avec la double separation caracteristique de l'etat liberal occidental a savoir la separation interne des trois pouvoirs et la separation externe de l'etat et de la societe. L'algerie entend instaurer, a cet effet, un regime politique d'unite de pouvoir regi par le principe constitutionnel de l'unicite du parti et un systeme politique dans lequel l'etat serait le reflet, l'interprete et le guide de la societe. Cette conception n'est exempte ni de contradictions ni d'ambiguites mais elle a abouti, au terme de deux decennies de mise en oeuvre, a une stabilisation tant du regime que du systeme politiques algeriens qui fonctionnent de facon globalement satisfaisante dans cette etape historique d'union nationale destinee a favoriser la consolidation de la nation algerienne. En effet ce qui caracterise essentiellement le constitutionnalisme algerien c'est son intime liaison avec la nation dont il est la traduction institutionnelle et dont il veut assurer la perennite. Ce constitutionnalisme nationalitaire se deploie en s'articulant autour de deux axes fondamentaux auxquels est conferee une valeur supraconstitutionnelle car constituant des sources materielles de legitimation. Il s'agit d'une part de l'essence arabo-musulmane de la societe et de la revolution socialiste d'autre part. Ces deux axes fondamentaux sont integres dans une strategie nationalitaire qui leur procure compatibilite, coherence et logique d'ensemble dans le sens ou ne sont pris en charge par le constitutionnalisme algerien que les aspects consideres comme authentiquement nationaux c'est a dire tout a la fois decoulant de l'histoire de la nation algerienne, preservant et realisant ses valeurs et tendances quasi unanimes actuelles et repondant aux objectifs du constituant algerien.