Thèse soutenue

Le Royaume Nso' de l’installation à Kimbo jusqu’à Ngga Bifon I : fonctionnement politique et aspects idéologiques (1780-1947)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Joseph Banadzem
Direction : Jean Devisse
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire de l'Afrique
Date : Soutenance en 1986
Etablissement(s) : Paris 1

Résumé

FR  |  
EN

Vers 1780, s'est effectué le troisième et dernier transfert du siège politique Nso'. Cet évènement, provoque par des facteurs sociaux, économiques, écologiques, démographiques et de sécurité ont changé la conception Nso' de la société. Le territoire a été multiplié par 8 ; il a eu des brassages avec les anciens habitants du pays ; l'armée a été réorganisée en zone de défense. Grace à ces dispositions, le royaume Nso' s'est émergé comme une entité politique importante dans la savane camerounaise. A partir du milieu du 19e siècle, toute les structures développées dans la période précédente, ont atteint leur maturité. Sur le plan de la justice, trois niveaux d'exercice ont été développés. Les 2 premiers étaient des justices de conciliations mais au niveau central, une justice assez répressive a été mise en vigueur. Dans le domaine politique, plusieurs institutions ont été élaborées. On observe une certaine recherche pour les diversifier. L'idéologie politique mise en place a amené un comportement politique particulier. Il y a eu de grandes transformations sociales, grâce aux brassages et relations qui se sont développés avec les royaumes voisins. En économie, le pays Nso' s'est spécialisé dans les productions de cola, de l'ivoire, du tabac et des "tissus". Sa situation a fait qu'il est devenu une rupture de charge dans le commerce entre la savane du sud et les cités du nord. Cet effort de construction a été arrêté en 1906 par la colonisation. Soumis, l'administration coloniale allemande et anglaise d’ "indirect rule" et son éloignement des côtes ont permis au pays Nso' de préserver ses anciennes structures politiques et sociales. Après les premières années très difficiles sur le plan social et économique, la société a commencé à se redresser à partir des années 40. L'expérience coloniale a permis à la societe Nso' de montrer la solidité de sa conception politique et sociale ancienne.