Thèse soutenue

Discours philosophique : acte analytique

FR
Auteur / Autrice : Alain Maillol
Direction : Paule Monique Vernes
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Philosophie
Date : Soutenance en 1986
Etablissement(s) : Aix-Marseille 1

Résumé

FR

Que la these de lacan selon laquelle l'inconscient est structure comme un langage assure a la decouverte de freud sa coherence minimale, n'implique pas que l'inconscient s'enonce dans un discours. L'inconscient est affaire de rencontre: reves, lapsus. . . Comment rendre compte au niveau d'une logique du sens de ce qui n'est pas affaire d'enonces mais d'enonciation? difficulte donc de la transmission de la psychanalyse. L'inconscient est etranger a la logique du sens, la gorge d'irma est aussi bien celle de freud ce que la logique du sens vise a masquer. La logique du manque fonde celle du sens, ce qui ne s'atteint qu'au detour: irruption en eclair de ce qui ne peut se dire. Pas de perception sans coupure, coupure que nous ne percevons pas mais qu'a la naissance nous recevons. Coupure qui ne separe pas tant l'infans de sa mere que d'une partie de lui-meme. A est le concept qui subsume la coupure. L'objet apparait dans la division, la coupure que le signifiant imprime a la chose. Le monde des objets, de l'experience, de la signification s'ordonne autour du coeur vide de la chose, autre absolu du sujet que le mouvement du desir vise a retrouver. A dans le fantasme prend la releve de la chose, ouvrant au sujet la realite. L'existence est radicalement ex-sistence. L'etre, a distinguer du je, renvoie au un mythique, a ce qui du reel s'incarne dans le sujet et par lui appelle, faisant parler "je". Poser le sujet de l'incarnation de cet impossible comme ek-sistant, c'est le referer a cet impossible a partir de quoi il est. La est le sujet de l'inconscient. Si philosophie et psychanalyse se croisent au point de questionnement de l'etre elles s'y separent, la psychanalyse ne visant l'elaboration d'aucun savoir sur l'etre: la difference n'est pas la dissemblance. Elle n'est pas signe mais signifiant d'un sujet absent, impossible identite du sujet du desir. A determine le sujet comme divise, sujet du desir, du manque donc, dont a, etranger a la question du sens, est la cause. Permettre au patient de rencontrer cette division qui fait qu'il pense ou il n'est pas, et qu'il est la ou il ne pense pas, l'amener a ces rencontres en eclair, la est la visee de l'analyse, le desir de l'analyste.