Thèse soutenue

Transport électronique et magnétisme dans les conducteurs organiques irradiés

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marc Sanquer
Direction : Serge Bouffard
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique des solides
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR

Les conducteurs organiques présentent un large domaine de température dans lequel ils sont métalliques. L'instabilité de leur gaz électronique, très anisotrope, peut conduire à une transition de phase à basse température. Mais, si les électrons sont suffisamment unidimensionnels, des fluctuations annonçant cette instabilité se développent dans le régime haute-température et peuvent donner un transport collectif du courant. Les défauts créés par irradiation sont capables de localiser les électrons presque unidimensionnels. La conductivité devient sous irradiation caractéristique d'un effet tunnel assisté par les phonons entre particules métalliques. Cette étude décrit le magnétisme de ces électrons. Le désordre réduit l'interaction des spins électroniques avec les phonons et augmente celle entre les spins localisés. Mais si le gaz électronique n'est plus suffisamment unidimensionnelle désordre d'irradiation ne peut plus localiser les électrons. Notre étude de conductivité montre que le désordre diminue d'abord le temps de relaxation électronique avant d'induire à partir d'une certaine dose la localisation précédemment décrite. En outre, la conductivité collective peut être mise en évidence par l'irradiation grâce aux écarts de comportement par rapport au modèle à un électron. TTF-TCNQ et (TMTSF)₂C10₄ sont étudiés de ce point de vue.