Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Renée Pircher
Direction :  Directeur de thèse inconnu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie, biologie, biochimie
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)
Jury : Président / Présidente : Jean-Claude Mounolou
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Claude Mounolou, Jacques Pouysségur, Philippe Vigier, David A. Lawrence
Rapporteurs / Rapporteuses : Jacques Pouysségur

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR

Cette thèse présente les résultats de l’étude des Transforming Growth Factors (TGFs), dans le milieu conditionné par des fibroblastes aviaires et de mammifères normaux ou transformés par des rétrovirus. Cette étude a conduit à la mise en évidence d’une forme non encore décrite de TGFs, à savoir une forme inactive in vitro sur des cellules indicatrices NRK-49F et devenant active après acidification, dans le milieu de culture de fibroblastes normaux ou transformés. Deux des paramètres de la transformation cellulaire, à savoir la capacité des cellules à croître en milieu gélifié par l’agar et la tumorigénicité ne sont pas liés systématiquement à une modification de la production de TGF. La forme latente de l’activité TGF peut être activée par d’autres traitements que l’acidification et une forme équivalente semble être présente dans les embryons entiers de poule et dans les plaquettes sanguines humaines.