Etude par spectroscopie infrarouge de l'atmosphère de Jupiter : de Voyager à Galileo

par Pierre Drossart

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Lucienne Gouguenheim.

Soutenue en 1985

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Lucienne Gouguenheim.

Le jury était composé de Thérèse Encrenaz, Alain Chédin, Sushil K. Atreya, Jean-Pierre Bibring.


  • Résumé

    Cette thèse réunit des travaux de spectroscopie infrarouge sur l’atmosphère de Jupiter. Les spectres de l’instrument IRIS de Voyager 1 ont été analysés à 5 microns à l’aide d’un calcul numérique de spectres synthétiques. Les abondances moléculaires de PH₃, CH₃D, GeH₄ et H₂O ont été mesurées. Des variations d’abondance de plusieurs constituants ont été mesurées sur les spectres Voyager pour H₂O et à partir d’instruments au sol pour PH₃ et C₂H₂. L’interprétation de ces variations pourrait être différente pour chacune des molécules: H₂O condensable varierait en fonction des mouvements convectifs verticaux. PH₃ en raison de variations des conditions convectives et chimiques équilibrant sa production et sa destruction et C₂H₂ en raison des variations de l’éclairement UV ou des précipitations de particules chargées dans l’atmosphère. Ce travail consiste aussi en une préparation des observations par l’instrument NIMS de la sonde Galileo (en orbite autour de Jupiter en 1989) et un calcul prévisionnel des spectres observables par NIMS est effectué à 5 à 3 microns. En conclusion sont présentées les théories de la dynamique de Jupiter en concurrence à l’heure actuelle et un projet de calcul numérique de la convention sphérique qui pourrait être adapté à Jupiter.

  • Titre traduit

    Study of the atmosphere of Jupiter by infrared spectroscopy : from Voyager to Galileo


  • Résumé

    This work is devoted to the study of the atmosphere of Jupiter by infrared spectroscopy. Spectra of the instrument IRIS on Voyager 1 are analyzed at 5 microns by comparison to synthetic spectra. The molecular abundances of PH₃, CH₃D, GeH₄and H₂O are derived. Variations in the abundances of several constituents are measured from the Voyager spectra for H₂O and from ground-based instruments for PH₃ and C₂H₂. The interpretation of these variations could be different for each molecule H₂O , which is condensable, could vary with the convective vertical motions of the atmosphere, PH₃ by chemical and convective variations, which equilibrate its production and its destruction and C₂H₂ by the variations of the UV insolation or by the precipitation of charged particules in the stratosphere. This work is also a preparation to the observations by the NIMS instrument of Galileo (in orbit around Jupiter in 1989), by a calculation of the spectra observable at 5 and 3 microns. In conclusion, several theories of the dynamics of Jupiter are presented, with a project of numerical simulation of the spherical convection, which could be adapted to Jupiter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple 42-[103] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 25-30

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Géosciences et environnement.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T PAR11 1985 DRO
  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1985)158
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) DRO
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-033987
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.