Thèse soutenue

Le centre actif des aminoacyl-tARN synthétases bactériennes : marquage d'affinité et similitudes de structure primaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Codjo Hountondji
Direction : Sylvain Blanquet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences naturelles
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR

Cette thèse décrit la mise au point d’une méthode de marquage d’affinité et son application à trois aminoacyl-tARN synthétases d’E. Coli. Le tARN est rendu chimiquement réactif par l’oxydation au périodate de sodium de la fonction 2’,3’cis-diol du ribose de l’adénosine 3’-terminale. La fonction dialdéhyde ainsi créée est susceptible de réagir avec les groupements ԑ-NH₂ des lysines de ces aminoacyl-tARN synthétases pour former une base de Schiff. Dans le premier chapitre, il est démontré que le marquage covalent de la méthionyl-tARN synthétase par le dérivé 2’, 3’-dialdéhyde du tARNfMet (tARNfMetox) répond à tous les critères requis pour un marquage d’affinité. Le deuxième chapitre présente l’identification des lysines de la méthionyl-tARN synthétase qui sont la cible de l’extrémité 3’-oxydée du tARNfMet. Ces lysines ont été localisées dans la structure cristallographique connue de l’enzyme. Dans le troisième chapitre, la méthode de marquage d’affinité est élargie aux tyrosyl- et phénylalanyl-tARN synthétases, ainsi qu’à la méthionyl-tARN transformylase, enzyme responsable de la formulation du Met- tARNfMet avant l’initiation de la traduction. Les lysines marquées de la tyrosyl-tARN synthétase d’E. Coli ont été identifiées et localisés dans la structure cristallographique de l’enzyme homologue de B. Stearo. Les lysines marquées des tyrosyl- et méthionyl-tARN synthétases occupent des positions comparables dans les structures tertiaires respectives de ces deux enzymes. De plus la comparaison des structures primaires au centre actif des deux synthétases fait apparaître une similitude significative. La comparaison de ces structures aux séquences complètes de plusieurs autres aminoacyl-tARN synthétases révèle également des similitudes intéressantes. Celles-ci sont interprétées comme le reflet d’une parenté fonctionnelle entre les synthétases concernées.