Thèse soutenue

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Louis Nahon
Direction : José Maria Sala-Trepat
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences biologiques
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

Dans cette thèse nous essayons de préciser le type de mécanismes moléculaires : régulant l'expression des gènes d'albumine et d'alpha­ foetoproteine (AFP) au cours du développement du rat et dans divers hépatomes transplantables ou lignées cellulaires établies en culture. Nous montrons que les changements d'expression de ces deux gènes sont contrôlés principalement au niveau transcriptionnel. Par ailleurs des molécules d'ARNm-ALB et ARNm-AFP ont été détectées dans des tissus d'origine non-hépatique suggérant l'existence de populations de cellules de type « hépatique » dans ces tissus. Des phénomènes de réarrangements géniques globaux (amplification­ translocation) ne semblent pas intervenir dans le contrôle de l'expression des gènes d’albumine et d'AFP. Par ailleurs, un polymorphisme allélique important existe pour ces deux gènes dans des souches consanguines de rat. Nous montrons principalement que des changements de la conformation chromatinienne sont associés aux variations d'activité de ces gènes. Ainsi ces deux gènes sont sensibles à l'action de la DNase I dans les tissus qui ont la potentialité de les transcrire. De plus, des sites « hypersensibles » à la DNase I ont été détectés en amont des gènes d'albumine et d'AFP. Fait important, la présence de certains sites "hypersensibles » est associée d'une part à l'état de différenciation cellulaire, et d'autre part aux variations de transcription de ces gènes. Finalement, nous présentons des perspectives concernant la recherche des séquences et des protéines « régulatrices » impliquées dans le contrôle transcriptionnel des gènes d'albumine et d'AFP au cours de la différenciation et de la cancérogénèse hépatique.