Thèse soutenue

Réactivité, sélectivités et mécanismes dans les couplages allyliques catalysés par des complexes de palladium

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Louisa Aribi-Zouioueche
Direction :  Directeur de thèse inconnu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)
Jury : Président / Présidente : Henri B. Kagan
Examinateurs / Examinatrices : Henri B. Kagan, Jacqueline Seyden-Penne, Jean-Pierre Genêt, Jean-Claude Fiaud

Résumé

FR  |  
EN

Dans la première partie de ce travail sont examinés divers aspects de la sélectivité dans des réactions de dérivés allyliques catalysées par les complexes de palladium, en relation avec leur mécanisme : la stéréosélectivité dans la décarboxylation des acétates allyliques, l’énantio- et la régiosélectivité dans les couplages entre dérivés allyliques et organozinciques et organoaluminiques. Dans la seconde partie, par utilisation de modèles stéréochimiques appropriés, est mise en évidence une relation entre la stéréochimie du substrat allylique et sa réactivité, dans les réactions de couplage catalysées par le palladium. Ce contrôle stéréoélectronique intervient dans l’étape d’addition oxydante du dérivé allylique sur le complexe de palladium. On l’observe également dans diverses réactions de dérivés allyliques catalysées par des complexes de métaux de transition à bas degré d’oxydation (alkylation d’alcools allyliques catalysée par des complexes de nickel, ou isomérisation catalysée par des complexes de molybdène).