Thèse soutenue

Effet mémoire d'un composé incommensurable isolant : la thiourée deutériée : mesure par susceptibilité électrique et biréfringence linéaire

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Michèle Chauvin
Direction : J. P. Jamet
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Physique
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail est consacré à l'étude de "l'effet mémoire" se dans la phase modulée incommensurable d'un isolant : Cet effet est la signature d'un réseau de défauts mobiles capables de s'ordonner selon la périodicité spatiale de la modulation (par couplage défauts-modulation). En retour un tel réseau de défauts, une fois, ordonné, peut provoquer un blocage de la périodicité de la modulation. Cet effet de mémoire parait être une propriété générale de toutes les structures modulées. La susceptibilité électrique et la biréfringence linéaire optique sont des grandeurs couplées au paramètre d'ordre de la modulation, et permettent donc d'étudier les effets mémoire dans la thiourée. Nous nous sommes particulièrement attachés aux processus d'inscription et de relaxation de l'effet mémoire.