Thèse soutenue

Transformations structurales de fontes à graphite sphéroïdal et influence spécifique du silicium : caractérisation par spectrométrie Mössbauer des diverses phases formées

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Aomar Ikhlef
Direction :  Directeur de thèse inconnu
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences physiques
Date : Soutenance en 1985
Etablissement(s) : Paris 11
Partenaire(s) de recherche : autre partenaire : Université de Paris-Sud. Faculté des sciences d'Orsay (Essonne)

Résumé

FR  |  
EN

La transformation austénitique des fontes GS s’accompagne de la dissolution dans la phase γ formée, du carbone provenant des couches périphériques des nodules de graphite. L’analyse des transformations de l’austénite en refroidissement continue et par trempe isotherme a conduit au tracé des diagrammes TRC et TTT pour différentes teneurs en silicium. Le silicium exerce un effet déterminant sur la cinétique de la transformation bainitique en retardant la précipitation des carbures à partir de l’austénite. De ce fait, il favorise l’enrichissement en carbone d’une fraction de l’austénite et sa stabilisation transitoire. La décomposition de cette phase enrichie intervient, par la suite, par précipitation de silicocarbures complexes du type ԑ - (Fe, Si)₂₀C₉. Le revenu de la fonte GS s’opère en quatre stades nettement distincts précédés d’une étape de préprécipitation. La transformation de l’austénite résiduelle au cours du second stade se développe en deux étapes impliquant respectivement l’enrichissement en carbone d’une fraction de cette phase, puis sa décomposition par précipitation du carbure ԑ. Ce dernier carbure évolue, au cours du troisième stade, en un produit de transition de structure intermédiaire entre celles des carbures θ et χ.