De la sédation, contes à mourir debout

par Chantal Virot

Projet de thèse en Philosophie pratique

Sous la direction de Éric Fiat.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec Laboratoire Interdisciplinaire d'étude du Politique Hannah Arendt (Créteil) (laboratoire) depuis le 01-11-2013 .


  • Résumé

    Ce travail visera à explorer la sédation, c'est-à-dire l'endormissement, par les équipes médicales, des malades arrivant au terme de leur vie en abordant les aspects cliniques, symboliques, juridiques, ethnologiques et philosophiques. Cette réflexion, nourrie d'une pratique quotidienne en soins palliatifs, explorera les différents concepts s'appliquant, dans cette situation particulière, tant aux patients qu'aux soignants, Elle décrira les évolutions de la législation durant ces dernières années et notamment l'émergence d'un courant de pensée qui voudrait faire évoluer les pratiques au cours de la fin de vie en faveur de gestes euthanasiques. Elle s'efforcera de répondre aux questionnements qui émaillent cette période ultime de la vie, analysera la confusion savamment entretenue entre la sédation et l'euthanasie, et tentera d'élaborer une argumentation mettant en exergue l'approche humaniste de la sédation lorsqu'elle est correctement menée.

  • Titre traduit

    Sedation, Tales to die for


  • Résumé

    This work aims to explore sedation ie:the putting to sleep, by medical teams, of patients who have come to the end of their lives, by addressing the clinical, symbolic, legal, anthropological and philosophical aspects of it. This reflection, nourished by daily practice in palliative care, will explore the different concepts which apply in this particular situation to both patients and carers. It will describe the evolution of legislation in recent years and in particular the emergence of a trend of thought seeking to change end of life practicesin favour of euthanasia. It will seek to answer the questions which punctuate this final phase of life and to analyse the well maintained confusion between sedation and euthanasia. It will also seek to develop an argument emphasizing the humanist approach to sedation when properly carried out.