Les droits des femmes dans les systèmes juridiques régionaux et universel

par Elena Grujicic

Thèse de doctorat en Droit mention droit international et relations internationales

Sous la direction de David Cumin.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale de droit (Lyon) depuis le 11-10-2013 .


  • Résumé

    L’expression droits des femmes renvoie à l’idée que les femmes doivent avoir les mêmes droits que les hommes, qu’elles doivent pouvoir jouir des droits qualifiés d’universels à égalité avec les hommes. Néanmoins, cette universalité a été remise en question, notamment par l’argument relatif à la diversité des femmes. Cela conduit nécessairement à s’interroger sur la possibilité d’universaliser ces derniers, en les reproduisant sur un modèle particulier. Parallèlement au système international, les Organisations intergouvernementales régionales ont développé des systèmes juridiques de protection des droits des femmes. Force est de constater que ces derniers n’ont pas bénéficié d’un encadrement juridique identique dans toutes les régions. Comment concilier la garantie identique des droits des femmes au niveau universel, avec les spécificités particulières liées à la culture et à la tradition propres à chaque État ? Le système régional de protection des droits des femmes, est-il plus efficace que le système universel ? Les difficultés semblent se succéder et se suivre en continu, puisque si le système international est confronté à de nombreuses lacunes, le système régional, qui est censé combler ces lacunes, ne s’est pas toujours conformé aux normes universelles. Les deux systèmes interagissent et s’opposent sur la question, formant ainsi la protection internationale des droits des femmes.

  • Titre traduit

    Women's rights in regional and universal legal systems


  • Résumé

    The term women’s rights refers to the idea that women should have the same rights as men, rights that are universally recognized. Nevertheless, this universality has been questioned, in particular by the argument concerning the diversity of women. This leads necessarily to question the possibility of universalizing women’s rights, by reproducing them on a particular model. In parallel with the international system, regional inter-governmental Organizations have developed legal systems for the protection of women’s rights. It is clear that women’s rights have not benefited from the same legal framework in all regions. How to reconcile the identical guarantee of women’s rights at the universal level, with the peculiarities specific to the culture and tradition of each state? Is the regional system for the protection of women’s rights more effective than the universal system? The difficulties seem to continuously succeed one another, because while the international system faces many shortcomings, the regional system, which is supposed to fill these gaps, has not always complied with universal standards. The two systems interact and oppose each other, thus forming the international protection of women’s rights.