Confessionnalisme et reformes institutionnelles au liban contemporain : enjeux et perspectives

par Claude Mcheik

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Nicole Belloubet-frier.

Thèses en préparation à l'Université Toulouse 1 Capitole , dans le cadre de École doctorale Droit et Science Politique (Toulouse) depuis le 10-09-2007 .


  • Résumé

    On ne peut aborder le système politique et social du liban sans traiter du confessionnalisme. c'est en effet un facteur primordial qui participe au façonnement du paysage politico-juridique de la société civile libanaise. parce que la situation au liban semble aujourd'hui paralysée par les amendements constitutionnels intervenus avant et après 1990. cette paralysie se décline en trois volets : -le premier a une connotation politique, le deuxième volet de la paralysie s'attache aux relations entre l'état et les religions et le troisième volet de la paralysie conquiert le terrain de la citoyenneté, de plus teintée de communautarisme. notre travail de recherche consisterait d'abord, à analyser et critiquer les trois niveaux relationnels mentionnés. ce travail suppose tout d'abord une analyse poussée du corpus politico-judiciaire de l'état libanais et de ses maux. il consistera ensuite à proposer les solutions les plus adéquates et opportunes pour y porter remède. l'hypothèse centrale de la thèse repose sur la pertinence d'une transposition du modèle laïc au liban. mais cette transposition ne saurait être pure et simple ; elle exige une adaptation singulière au pays traité, une laïcité ''à la libanaise'' susceptible de créer un espace public neutre et sécularisé. cette recherche serait enrichie par la confrontation du système libanais à l'un de ses systèmes de références ou d'influence, à savoir le système français. pour ce faire, des recherches auprès des sources officieuses et officielles, des entretiens avec les responsables et les experts dans le domaine politique et juridique, se dérouleraient en france et au liban. ce travail prolongerait l'étude déjà engagée par le mémoire du master ''droit public des états francophones'' intitulé : ''confessionnalisme et laïcité à la libanaise''.


  • Pas de résumé disponible.