Communication publique territoriale et la participation citoyenne : une étude sur les usages citoyens des technologies numériques

par Cristiane Tavares rocha modenezi

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Philippe Bonfils.

Thèses en préparation à Toulon , dans le cadre de ED509 Sociétés méditerranéennes et sciences humaines , en partenariat avec IMSIC EA 4262 (equipe de recherche) depuis le 21-10-2021 .


  • Résumé

    Aujourd’hui nous vivons dans un scénario où l’injonction à la participation citoyenne est en augmentation, surtout à partir des usages des technologies numériques (Proulx, 2020). Cet appel à la participation en ligne représente le désir général de changement de l’actuel modèle de démocratie, fragilisé par le désintérêt et la diminution de la confiance aux actuels modèles représentatifs de la société. Ainsi, ces nouveaux usages des Technologies de l’Information et de la Communication Numérique (TICN) vont nourrir l’imaginaire collectif pour la construction d’une démocratie participative (Blondiaux L, 2008) dans un contexte numérique d'échanges et de co-construction.Dans ce scénario, la communication publique va jouer le rôle de commanditaire et de gestionnaire de données et d’échanges dans les collectivités. C'est aux communicants publics que revient la mission d’inviter les habitants à la participation et d’évaluer les résultats positifs et négatifs de leur pratique sur l’action publique dans un contexte de démocratie de proximité. Pour cela nous voyons la production des nouvelles applications et de plateformes des services numériques pour faire engager les citoyens à la vie participative, ce que nous allons appeler de Civic Tech ou de technologies civiques. Un ensemble de réalisations numériques hétérogènes qui vont contribuer à la participation citoyenne.


  • Résumé

    Today we live in a scenario where the call for citizen participation is increasing, especially from the uses of digital technologies (Proulx, 2020). This call for online participation represents the general desire for change in the current model of democracy, weakened by disinterest and diminished trust in current representative models of society. Thus, these new uses of Information and Digital Communication Technologies (TICN) will nourish the collective imagination for the construction of a participatory democracy (Blondiaux L, 2008) in a digital context of exchanges and co- In this scenario, public communication will play the role of sponsor and manager of data and exchanges in the communities. It is up to the public communicators to invite residents to participate and to assess the positive and negative results of their practice on public action in a context of local democracy. For this we see the production of new applications and digital service platforms to engage citizens in participatory life, what we will call Civic Tech or civic technologies. A set of heterogeneous digital achievements that will contribute to citizen participation.