Les prépositions d'inclusion en ancien et moyen français : analyse diachronique de EN, ENZ, DEDANS et DANS

par Claire Schlienger

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Sylvie Bazin-tacchella.

Thèses en préparation à l'Université de Lorraine , dans le cadre de SLTC - SOCIETES, LANGAGES, TEMPS, CONNAISSANCES , en partenariat avec ATILF - Analyse et Traitement Informatique de la Langue Française (laboratoire) et de Linguistique historique française et romane (equipe de recherche) depuis le 20-11-2014 .


  • Résumé

    Le syntagme prépositionnel marquant l'inclusion : analyse diachronique de 'en', 'dans', 'dedans' et 'à'. Claire SCHLIENGER, Sylvie BAZIN Mots- clés : préposition, inclusion, diachronie, polysémie. Selon Moignet (1981) [380], une opposition existe entre les prépositions en et dans. Les deux expriment des opérations d'inclusion (le régime est déclaré « incluant » et le support d'avant, « inclus ») mais sur des plans référentiels différents (abstrait, concret, métaphorique). Les prépositions 'dans' et 'en' ont fait le sujet d' études synchroniques (Gougenheim (1940), Guimier (1978)), diachroniques comme l'analyse de Fagard & Sarda (2007). Ces travaux se limitent soit à une période, soit à une valeur sémantique, soit à une comparaison entre deux prépositions. Cette présente étude traite, de façon diachronique (de l'ancien français au français moderne), l'évolution sémantique (propriétés, changements, limites) des préposition s 'en', 'dans', 'dedans' et 'à' exprimant une relation d'inclusion dans un syntagme prépositionnel. L'analyse est centrée en particulier sur les changements, les spécialisations et les concurrences entre les prépositions, dans une période limitée, du XIVème au XVIIème siècle. Une approche polysémique permet d'analyser tous les sens exprimés par les syntagmes prépositionnels, de les hiérarchiser, et de déterminer leurs conditions d'emploi. La division par périodes facilite la description des comportements correspondants à chaque époque, conduisant ensuite à définir des critères d'évolution syntaxique et sémantique. Cette étude permet d'avoir une appréhension beaucoup plus fine de la distribution des différentes prépositions sur le plan à la fois chronologique et sémantique, avec une attention particulière pour la période centrale (MF-XVIe s).

  • Titre traduit

    Prepositions of inclusion in Old and Middle French : diachronic analysis of EN, ENZ, DEDANS and DANS


  • Résumé

    The prepositional syntagm marking the inclusion: diachronic analysis of 'en', 'dans', 'dedans' and 'à'. Claire SCHLIENGER, Sylvie BAZIN Keywords: preposition, inclusion, diachrony, polysemy. According to Moignet ( 1981 [ 380 ] ), an opposition exists between the prepositions 'en'and 'dans'. Both express operations of inclusion (the object is declared 'incluant' and the medium of front, 'inclus') but on different reference plans (abstract, concrete, metaphoric). The prepositions 'dans' and 'en' made the subject of synchronic studies (Gougenheim (on 1940), Guimier (on 1978)), diachronic as the analysis of Fagard and Sarda ( 2007 ). These works limit themselves either in a period, or in a semantic value, or in a comparison between two prepositions. This present study deals(handles,treats), in a diachronic way (from old french to modern french), the semantic evolution (properties, changes, limits) with prepositions 'en', 'dans', ' dedans' and 'à' expressing a relation of inclusion in a prepositional syntagm. The analysis is centred in particular on the changes, the specializations and the competitions between the prepositions, for the limited period, of the XIVth in the XVIIth century. A polysemous approach allows to analyze all the senses expressed by the prepositional syntagms, to organize into a hierarchy them, and to determine their conditions of use. The division by periods facilitates the description of the corresponding behavior every period, leading then to define criteria of syntactic and semantic evolution. This study allows to have a much finer apprehension of the distribution of the various prepositions on the at the same time chronological and semantic plan, with a particular attention for central period (MF-XVIe s).