Représentations sociolinguistiques et enjeux identitaires dans la communauté kurde de Montpellier

par Nesibe Acar

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Ksenija Leonard et de Eléonore Yasri-labrique.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec DIPRALANG : Laboratoire de linguistique diachronique de sociolinguistique et de didactique des langues (laboratoire) depuis le 01-11-2020 .


  • Résumé

    Notre étude doctorale propose d'aborder le cas de la communauté kurde de Montpellier et sa situation sociolinguistique. Dans cette perspective, nous poserons la question suivante : comment les langues kurde, française et les langues dominantes telles que le turc, l'arabe ou encore le persan, dans un contexte migratoire, peuvent-elles être perçues ? Notre recherche ciblera les familles, les parents et les enfants. Nous allons nous pencher sur trois générations : les locuteurs installés à Montpellier depuis des années, ceux qui sont arrivés récemment et ceux qui sont nés en France. Nous mènerons une recherche portant sur leurs imaginaires concernant les langues qui forment leur répertoire linguistique. Quelles sont les représentations sociolinguistiques envers ces langues parlées dans la communauté kurde de Montpellier ? Quels sont les enjeux sociaux et individuels ? Quelles en sont les implications sur le plan éducationnel, sociopolitique… ? Concernant le cadre méthodologique, cette enquête se basera d'abord sur l'observation directe, dans les familles interrogées, des pratiques langagières intra-familiales et extra-familiales. Par ailleurs, afin d'accéder aux représentations de la population interrogée, deux méthodologies d'enquête seront utilisées. Premièrement, nous mènerons les entretiens semi-directifs auprès de 30 personnes issues de la communauté kurde montpelliéraine, dans une perspective sociolinguistique inspirée des travaux de Labov, Fishman, mais aussi Gueunier (communautés linguistiques, diglossie, insécurité linguistique…). Dans un second temps, nous envisageons de mener des enquêtes par questionnaires sur les langues parlées au sein de cette communauté, avec environ 90 personnes, en prévoyant d'utiliser la Méthode d'Analyse Combinée des représentations (MAC) de Bruno Maurer. L'apport principal de cette thèse consistera dans l'approche multidimensionnelle (pratiques langagières, représentations, modes de socialisation) du processus d'intégration d'une minorité qui se caractérise par sa grande diversité et sa grande complexité, à partir d'un ancrage urbain dans une ville moyenne du sud de la France.

  • Titre traduit

    Sociolinguistic representations and identity issues in the Kurdish community of Montpellier


  • Résumé

    Our doctoral study proposes to address the case of the Kurdish community of Montpellier and its sociolinguistic situation. In this perspective, we will ask the following question: how can the Kurdish and French languages ​​and the dominant languages ​​such as Turkish, Arabic or even Persian, in a migratory context be perceived? Our research will target families, parents and children. We are going to look at three generations: speakers who have been living in Montpellier for years, those who arrived recently and those who were born in France. We will carry out research on their imaginations concerning the languages ​​that form their linguistic repertoire. What are the sociolinguistic representations towards these languages ​​spoken in the Kurdish community of Montpellier? What are the social and individual issues? What are the implications for education, socio-politics, etc.? Regarding the methodological framework, this survey will be based first of all on direct observation, in the families questioned, of intra-family and extra-family language practices. In addition, in order to access the representations of the surveyed population, two survey methodologies will be used. First, we will conduct semi-structured interviews with 30 people from the Kurdish community in Montpellier, from a sociolinguistic perspective inspired by the work of Labov, Fishman, but also Gueunier (linguistic communities, diglossia, linguistic insecurity, etc.). As a second step, we plan to conduct questionnaire surveys on the languages ​​spoken in this community, with around 90 people, planning to use Bruno Maurer's Combined Representation Analysis Method (CAM). The main contribution of this thesis will consist in the multidimensional approach (language practices, representations, modes of socialization) of the process of integrating a minority which is characterized by its great diversity and complexity, from an urban anchor point in a medium-sized town in the south of France.