Development Economics and Gender in Sub-saharan Africa

par Mathilde Lesueur

Projet de thèse en Sciences Economiques

Sous la direction de Elise Huillery.

Thèses en préparation à l'Université Paris sciences et lettres , dans le cadre de SDOSE Sciences de la Décision, des Organisations, de la Société et de l'Echange , en partenariat avec Laboratoire d'Économie de Dauphine (laboratoire) et de Université Paris Dauphine-PSL (établissement opérateur d'inscription) depuis le 01-10-2020 .


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat est vouée à l'étude de trois aspects différents de la relation entre le développement économique et la condition des femmes, au niveau individuel, en Afrique subsaharienne. Je me focaliserai dans un premier temps sur l'impact hétérogène de l'activité économique locale sur la santé maternelle, en fonction des caractéristiques locales et individuelles, dans le but de tester la théorie du « ruissellement » et vérifier que les femmes, et en particulier les plus vulnérables et éloignées de l'activité économique, bénéficient de la croissance économique. J'approximerai l'activité économique locale par des données satellitaires de luminosité la nuit. Dans un second temps, j'utiliserai les inégalités temporaires et géographiques dans l'extension du réseau de mobile money pour étudier l'impact du mobile money sur le pouvoir de décision des femmes dans les ménages, ainsi que ses conséquences en termes de santé et d'éducation des enfants. Dans un troisième temps, j'étudierai la préférence des parents pour les fils. J'analyserai les croyances de genre et les inégalités dans les aspirations éducatives et économiques que les parents ont pour leurs fils et leurs filles. J'observerai la manière dont ces inégalités et croyances de genre sont impactées par la naissance d'une fille aînée, pour mettre en lumière leurs racines.

  • Titre traduit

    Economie du Développement et Genre en Afrique subsaharienne


  • Résumé

    This thesis is devoted to the investigation of three different aspects of the relationship between economic development and the condition of women at the individual level in sub-Saharan Africa. I will focus first on the heterogeneous impact of local economic growth on maternal health with respect to individual and environmental characteristics, in order to test the “trickle-down” theory and verify that women, and especially the most vulnerable and far from economic activity, benefit from economic growth. I will approximate local economic growth by nighttime lights captured by satellites. Secondly, I will use geographic and time inequalities in the extension of the mobile money network to study the impact of mobile money on women's decision-making power, as well as consequences in terms of children's health and educational outcomes. Thirdly, I will focus on the preference that parents have for their sons. I will analyze gender beliefs and the different educational and economic aspirations that parents have for their sons and daughters. I will observe how this gender gap and those gender beliefs are impacted by the birth of a firstborn daughter in order to shed light on the roots of gender inequalities in terms of aspirations and gender beliefs.