Composites Multiferroiques

par Minghai Yao

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Igor Kornev.

Thèses en préparation à université Paris-Saclay , dans le cadre de École doctorale INTERFACES : approches interdisciplinaires, fondements, applications et innovation , en partenariat avec [UMR 8580] Laboratoire Structures, Propriétés, Modélisation des Solides (laboratoire) et de CentraleSupélec (référent) depuis le 22-01-2019 .


  • Résumé

    Un cristal ferroélectrique / ferromagnétique présente une polarisation / commutation électrique stable et commutable. La polarisation se manifeste sous la forme de déplacements atomiques coopératifs. La magnétisation découle du phénomène d'échange quantique. Très peu de matériaux «multiferroïques» présentent ces deux propriétés, mais le couplage «magnétoélectrique» des propriétés magnétiques et électriques est un phénomène plus général et plus répandu. Il est donc très important de trouver des composites artificiels performants. Le procédé de frittage à froid (CSP) utilise des solutions aqueuses en tant que solvants transitoires pour faciliter la densification par un processus de dissolution-précipitation hors équilibre à un processus de frittage à très basse température (de la température ambiante à environ 200 ° C). En utilisant ce processus, les composites multiferroïques à interface unique seraient synthétisés.

  • Titre traduit

    Multiferroic composites


  • Résumé

    A ferroelectric/ferromagnetic crystal exhibits a stable and switchable electrical polarization/magnetization. Polarization is manifested in the form of cooperative atomic displacements. Magnetization arises through the quantum mechanical phenomenon of exchange. There are very few ‘multiferroic' materials that exhibit both of these properties, but the ‘magnetoelectric' coupling of magnetic and electrical properties is a more general and widespread phenomenon. So it is very important to find the artificial composites with great performances. Cold sintering process (CSP) uses aqueous-based solutions as transient solvents to aid densification by a nonequilibrium dissolution-precipitation process at an extremely low-temperature sintering process (from room temperature to ~200°C). By using this process, the multiferroic composites with unique interface would be synthesize.