Sonder l'intrication multipartite à l'aide des mesures aléatoires

par Aniket Rath

Projet de thèse en Physique Théorique

Sous la direction de Cyril Branciard et de Benoit Vermersch.

Thèses en préparation à l'Université Grenoble Alpes , dans le cadre de École doctorale physique (Grenoble) , en partenariat avec Laboratoire de Physique et de Modélisation des Milieux Condensés (laboratoire) depuis le 13-10-2020 .


  • Résumé

    L'objectif de notre projet est de développer des approches théoriques pour comprendre le rôle de l'intrication multipartite dans les systèmes quantiques, et de proposer des protocoles de mesure pour sonder expérimentalement ces concepts. Au cours des dernières années, des protocoles connus sous le nom de 'mesures aléatoire' se sont avérés capables de mesurer l'intrication bipartite (intrication entre deux parties d'un système quantique). Ces protocoles ont été implémentés dans plusieurs platesformes expérimentales de simulation quantique et d'ordinateurs quantiques. Notre tâche consiste à étendre ces protocoles au scénario multipartite (intrication entre plus de deux parties), afin de fournir aux groupes expérimentaux les outils pour sonder de nouveaux aspects fondamentaux de la physique quantique à plusieurs corps dans leurs configurations. La thèse de doctorat est organisée en trois tâches: Tâche 1: Optimisation des protocoles des mesures aléatoires existants. Tâche 2: Protocole pour mesurer Quantum Fisher Information. Tâche 3: Intrication Multipartite à partir d'un ensemble de mesures d'intrication Bipartite.

  • Titre traduit

    Probing Multipartite Entanglement using Randomised Measurements


  • Résumé

    The aim of our project is to develop theoretical approaches to understand the role of multipartite entanglement in quantum systems, and to propose measurement protocols to experimentally probe these concepts. In the past few years, protocols known as 'Randomized Measurements' have been shown to have the ability to measure bipartite entanglement (entanglement between two parts of a quantum system). These protocols have been implemented in several experimental platforms of quantum simulation and quantum computers. Our task consists in extending these protocols to the multipartite scenario (entanglement between more than two parts), in order to provide experimental groups with the tools to probe new fundamental aspects of quantum many-body physics in their setups. The PhD thesis is organized in terms of three tasks Task 1: Optimization of existing Randomized Measurement protocols. Task 2: Protocol to measure the Quantum Fisher Information. Task 3: Multipartite entanglement from a set of Bipartite Entanglement measures.