Étude des systèmes d'entrée des châteaux, maisons-fortes et de villes en Bourgogne, Franche-Conté et Lorraine.

par Gaëtan Koenig

Projet de thèse en Histoire

Sous la direction de Hervé Mouillebouche et de Nicolas Faucherre.

Thèses en préparation à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec ARTEHIS - ARchéologie, TErre, HIstoire, Sociétés (laboratoire) depuis le 17-10-2019 .


  • Résumé

    La porte cristallise les différentes fonctions d'une fortification, elle est un subtil mélange entre les fonctions militaires, civiles et symboliques. Il s'agit du premier élément que les personnes extérieures voient et franchisent, ce qui lui confère une importance visuelle forte comme le démontre la construction de châtelet, de tour-porte ou encore les gravures des armes du seigneur. La porte est une entité antinomique : pour être un lieu de circulation, il faut de larges ouvertures dans la conception d'une enceinte. Il s'agit alors d'une brèche et de fait un point faible. Cette faiblesse fait des entrées un terrain de recherche sur les mécanismes de défense des places fortes. L'étude des systèmes médiévaux d'entrées, en milieu urbain et castral en Bourgogne, Franche-Comté et Lorraine, dans l'objectif de créer une typo-chronologie et d'analyser d'éventuelles modifications en fonction des milieux, des époques et des contextes, concédera à mieux comprendre ce type d'ouvrage. L'étude s'appuie sur un fort volet archéologique avec la création d'un corpus d'étude ayant pour objectif de définir les dimensions des portes et de tous ces éléments pour les comparer les unes avec les autres. De plus, une observation fine sur le terrain, et une autre des abords des entrées permettra de définir le modèle de leurs implantations dans la fortification et des éléments connexes à ces dernières.

  • Titre traduit

    Study of the entry systems of castles, fortified houses and towns in Bourgogne, Franche-Conté and Lorraine.


  • Résumé

    The door crystallizes the different functions of a fortification, it is a subtle blend of military, civil and symbolic functions. This is the first element that outsiders see and cross which gave it a strong visual importance as demonstrated by the construction of gatehouse, tower-gate or the engravings of the arms of the Lord. The door is an antithetical entity: to be a place of circulation, it takes a wide opening while in the design of an enclosure, it is a breach and makes a weak point. This weakness made the entries a field of research on the defense mechanisms of the strongholds. The study of medieval entry systems in urban and castral settings in Burgundy, Franche-Comté and Lorraine with the aim of creating a typo-chronology and analyzing possible modification according to the environments, times and contexts to better understand this type of work. The study is based on a strong archaeological component with the creation of a study corpus aimed at defining the dimensions of the doors and all these elements to compare them with each other. In addition, a detailed observation on the ground and observation of the approaches to the entrances will allow to define the model of their settlements in the fortification and elements related to these.