Alternance forme courte forme longue en créole haïtien

par Junior fils Rene

Projet de thèse en Sciences du langage

Sous la direction de Jean Léonard Leonard.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 58, Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec DIPRALANG : Laboratoire de linguistique diachronique de sociolinguistique et de didactique des langues (laboratoire) depuis le 22-10-2019 .


  • Résumé

    Sachant qu'une langue est un système où chaque élément remplit une fonction dans un discours, nous nous demandons pourquoi nous avons dans les créoles, deux formes pour une même valeur sémantique. Autrement dit, est-ce que les deux formes dans ces langues revoient toujours à une même valeur sémantique ? Est-ce que les deux formes ont une même distribution syntaxique ? Et quelles sont les contraintes qui favorisent les distributions ? Ce sont, entre autres, des interrogations que nous tenterons d'éclaircir tout au long de cette recherche. En effet, l'alternance (FC)/(FL) porte sur plusieurs catégories grammaticales qui n'ont pas un même comportement syntaxique. Parmi les mots qui ont une alternance FC/FL en CH, nous étudierons les noms à travers le phénomène d'agglutination, une vingtaine de verbes à alternance FC/FL qui posent des problèmes auxquels nous proposerons des réponses. Les pronoms en CH ont tous deux formes, les marqueurs TMA, les marqueurs d'interrogation kot, et certaines prépositions. Parmi les éléments que nous nous proposons d'explorer, nous pouvons retenir les suivants : le phénomène d'agglutination et les aphérèses dans les noms et les verbes, l'alternance de forme des marqueurs d'aspect [te/te, prale/pral, aprale/apral, ape/ap…], particule d'interrogation [ kote/kot], des cas d'aphérèse des substantifs et des verbes [ameriken/meriken, asosi/sosi, akajou/kajou, akoupi/koupi,oblije/blije…]. Chaque cas sera étudié séparément et ensuite les éléments seront analysés dans des relations qu'ils entretiennent avec d'autres. L'objectif principal de notre recherche est d'arriver à comprendre les principes ou les règles syntaxiques et phonologiques qui gouvernent le fonctionnement des mots à alternance FC/FL en CH. Il consistera aussi à répertorier tous ces mots, en CH, ayant une alternance forme courte forme longue pour ensuite constituer un corpus exhaustif. Ce travail, une fois terminé, nous permettra de quantifier l'attestation des phénomènes, fournir des données numériques sur les doublets lexicaux, ensuite, mener une analyse morphophonologique, syntaxique et sémantique des mots et les particules TMA à alternance FC/FC. Nous pensons que l'aboutissement de ce projet de recherche sera une contribution dans la description du créole haïtien. Elle appontera d'éclaircissement qui facilitera la compréhension de plusieurs axes de la grammaire du créole haïtien.

  • Titre traduit

    Alternation short form and long form in Haitian Creole


  • Résumé

    As a language is a system where each element fulfills a function in a discourse, we wonder why we have in Creoles two forms for the same semantic value. Otherwise, do the two forms in these languages always refer to the same semantic value? Do the two forms have the same syntactic distribution? And what are the constraints that favor distributions? These are, among other things, questions that we will try to clarify throughout this research. Indeed, the alternation (SF) / (LF) relates to several grammatical categories that do not have the same syntactic behavior. Among the words that have an alternation SF / LF in CH, we will study the names through the agglutination phenomenon, about twenty alternating verbs SF / LF that pose problems to which we will propose answers. The pronouns in CH have both forms, TMA markers, interrogation markers kot, and some prepositions. Among the elements that we propose to explore, we can retain the following: the phenomenon of agglutination and aphaeresis in nouns and verbs, the alternation of shape of appearance markers [te / te, prale / pral , aprale / apral, ape / ap ...], interrogation particle [kote / kot], cases of apheresis of nouns and verbs [ameriken / meriken, asosi / sosi, akajou / kajou, akoupi / koupi, oblije / Blije ...]. Each case will be studied separately and then the elements will be analyzed in relationships they have with others. The main objective of our research is to come to understand the syntactic and phonological principles or rules that govern the functioning of alternating SF / LF words in CH. It will also consist in listing all these words, in CH, having an alternation short form long form to then constitute an exhaustive corpus. This work, once completed, will allow us to quantify the attestation of the phenomena, to provide numerical data on lexical doublets, then to carry out a morphophonological, syntactic and semantic analysis of the words and alternating SF / LF and TMA particles. We believe that the culmination of this research project will be a contribution in the description of Haitian Creole. It will include clarifying that will facilitate the understanding of several axes of the Haitian Creole grammar.