On childhood circumstances and educational outcomes : the case of Peru

par Jose maria Renteria vasquez

Projet de thèse en Sciences economiques

Sous la direction de Josselin Thuilliez.

Thèses en préparation à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) depuis le 17-10-2019 .

  • Titre traduit

    Sur les circonstances de l'enfance et les résultats scolaires : le cas du Pérou


  • Résumé

    Le Pérou a connu une augmentation substantielle du taux et du nombre d'années de scolarisation depuis 1940. Cependant, la qualité de l'offre éducative pose encore un problème sérieux : de nombreux élèves n'apprennent que très peu pendant leur scolarité. En effet, l’évidence suggère que plus de la moitié des élèves ne développent pas pleinement les aptitudes et compétences attendues. Dans ce contexte, cette thèse vise à étudier la distribution des opportunités éducatives en s’appuyant sur la distinction philosophiquement significative entre « circonstances » et « efforts », ce qui permet de différencier de manière explicite les sources d’inégalité justes et injustes. Le premier chapitre est axé sur l’aspect théorique, il vise à unifier la théorie de la mobilité intergénérationnelle et celle de l'égalité des chances. Le deuxième chapitre est méthodologique et poursuit deux objectifs principaux : mesurer l’étendue de l’inégalité des chances en matière d’éducation au Pérou au cours des dix dernières années en termes d’acquis scolaires, et tester la robustesse de l’estimateur supérieur des inégalités des chances (Niehues & Peichl, 2014) à l'inclusion de circonstances qui varient dans le temps. Enfin, le troisième chapitre est lié aux politiques publiques. En effet, il cherche à évaluer la mesure dans laquelle la « privatisation par défaut » qui s’est produite au Pérou à la suite d’un choc de politique publique à la fin du XXe siècle (qui a impliqué une forte déréglementation des activités éducatives privées) aurait eu un effet égalisateur en termes d’opportunités. L'analyse se concentre sur l'expansion de l’offre éducative privée à faible coût. Le travail empirique repose principalement sur des enquêtes longitudinales, ainsi que sur des données administratives.


  • Résumé

    Peru has experienced substantial increases in enrolment rates and years of schooling since 1940. However, there still exists a serious problem regarding the quality of the educational provision: many pupils learn little while in school. Indeed, evidence suggests that more than half of pupils do not fully develop the skills and competences that they are expected to. In this context, this thesis aims to study the distribution of educational opportunities by relying on the philosophically meaningful distinction between “circumstances” and “efforts”, which allows to explicitly differentiate between fair and unfair sources of inequality. The first chapter is theoretical oriented, aiming at unifying the theory of intergenerational mobility and the theory of equality of opportunity and integrate the problem of time-varying circumstances. The second chapter is methodological, and pursues two main objectives: to measure the extent of inequality of educational opportunities in Peru during the last decade in terms of learning achievement, and to test the robustness of the upper-bound estimator for inequality of opportunity (Niehues & Peichl, 2014) to the inclusion of time-varying circumstances. Finally, the third chapter is related to public policy. Indeed, it looks to evaluate the opportunity-equalizing impact of the “by-default privatization” that has taken place in Peru following a policy shock at the end of the 20th century, which implied a strong deregulation of private educational activities. The analysis focuses on the low-cost educational provision expansion. The empirical work relies mainly on longitudinal surveys, as well as administrative data.