Évaluation du poids des maladies tropicales négligées en zone rurale de la République du Congo

par Joseph Ngatse

Projet de thèse en Biologie Santé

Sous la direction de Kirsten Bork, Ange Antoine Abena et de Cédric Chesnais.

Thèses en préparation à Montpellier en cotutelle avec l'Université Marien-Ngouabi , dans le cadre de Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé (Montpellier ; Ecole Doctorale ; 2015-....) , en partenariat avec TransVIHMI - Recherches translationnelles sur le VIH et les maladies infectieuses (laboratoire) depuis le 03-12-2018 .


  • Résumé

    A/- Contexte Les maladies tropicales négligées (MTN) sont un groupe de maladies infectieuses touchant les populations des zones rurales de pays à faibles revenus. Plus d'un milliard d'individus sont affectés, principalement en Afrique où ces maladies représentent un poids considérable pour les systèmes de santé. Alors que la plupart des pays d'Afrique centrale tendent à rationaliser les coûts en regroupant les programmes de lutte contre ces MTN, il demeure important d'apprécier le poids (« burden ») respectif des différentes MTN, en étudiant leur morbi-mortalité. Pour cela, l'Organisation Mondiale de la Santé utilise, comme indicateur, l'espérance de vie ajustée sur l'incapacité, en se basant sur les données d'enquête de terrain et les statistiques nationales. Cependant, l'insuffisance de ces données entraîne une sous-estimation du poids de ces maladies. Aussi, la plupart des études existantes ne tiennent pas compte des motifs de consultation et des liens de communication existant entre structures de santé et acteurs des programmes de lutte. B/- But et objectifs 1-Evaluer le poids respectif des différentes maladies tropicales négligées et de la loase dans les régions de : Lékoumou, Plateaux et Cuvette, en République du Congo ; 2-Evaluer les liens existants entre structures des circonscriptions socio-sanitaires et acteurs des programmes de lutte contre les MTN. C/- Hypothèses centrales 1- Les profils de morbi-mortalité observés dans les structures de santé des trois régions varieront en fonction des niveaux d'endémicité respectifs des MTN ; 2- La présence de la loase dans certaines régions influencera ce profil de morbi-mortalité ; 3- Une meilleure synergie entre le système de santé classique et les programmes nationaux de lutte contre les MTN permettrait de renforcer l'impact de ces derniers. D/- Méthodes Il s'agit d'une étude observationnelle, de type cohorte rétro-prospective pour la morbidité, et prospective pour la mortalité, sur 1 an. La population d'étude correspond aux habitants ayant consulté dans les structures de santé des CSS de : Sibiti+Zanaga+Bambama, Djambala+Gamboma+Abala et d'Owando+Alima+Mossaka. Ces trois zones ont été sélectionnées selon des variations topographiques et environnementales rendant probablement compte de profils épidémiologiques différents. Les données seront recueillies à l'aide de questionnaires standardisés, par un personnel de terrain formé, lors des consultations hospitalières et des visites de terrain, ou alors dans les registres médicaux des années écoulées. La fréquence ainsi que la part attribuable de chaque MTN, en termes de morbi-mortalité, sera calculée, et les résultats seront présentés par site et catégories de maladies. E/- Importance pour la santé publique Notre projet permettra de mieux évaluer le poids des MTN au Congo et de renforcer l'impact des programmes de lutte. Ces données permettront d'informer les politiques publiques sur la nécessité : 1) d'un meilleur financement et d'une meilleure articulation entre système de santé et programmes de lutte contre les MTN, 2) d'une meilleure accessibilité aux structures de santé, et 3) d'une amélioration des mesures d'hygiène et d'assainissement.

  • Titre traduit

    Assessment of the burden of neglected tropical diseases in rural areas of the Republic of Congo


  • Résumé

    A/- Context Neglected tropical diseases (NTDs) are a group of infectious diseases affecting people in rural areas of low-income countries. More than a billion people are affected, mainly in Africa where these diseases represent a considerable burden on health systems. While most Central African countries tend to rationalize costs by grouping programmes to combat these NTDs, it is still important to assess the respective burden of the different NTDs by studying their morbidity and mortality. To do this, the World Health Organization uses disability adjusted life expectancy as an indicator, based on field survey data and national statistics. However, the inadequacy of these data leads to an underestimation of the burden of these diseases. Also, most existing studies do not take into account the reasons for consultation and communication links between health structures and actors in control programmes B/- Purpose and objectives 1-Evaluate the respective burden of the different neglected tropical diseases and loase in the regions of : Lékoumou, Plateaux and Cuvette, in the Republic of Congo; 2-Evaluate the existing links between the structures of the socio-sanitary districts and the actors in control programmes against NTDs. C/- Hypothesis 1- The morbidity and mortality profiles observed in the health structures of the three regions will vary according to the respective levels of endemicity of the MTNs; 2- The presence of loase in some regions will influence this morbidity and mortality profile; 3- A better synergy between the conventional health system and national programmes to combat NTDs would strengthen their impact. D/- Methods This is an observational study, retrospective cohort type for morbidity, and prospective for mortality, over 1 year. The study population corresponds to the inhabitants who consulted in Sibiti+Zanaga+Bambama, Djambala+Gamboma+Abala and Owando+Alima+Mossaka. These three areas were selected according to topographical and environmental variations, probably reflecting different epidemiological profiles. Data will be collected using standardized questionnaires, by trained field staff, during hospital consultations and field visits, or in medical records of the past few years. The frequency and attributable share of each NTD, in terms of morbidity and mortality, will be calculated and the results presented by site and disease category. E/- Importance to public health Our project will make it possible to better assess the burden of NTDs in Congo and strengthen the impact of control programmes. These data will inform public policies on the need for: (1) better funding and coordination between the health system and programmes to combat NTDs, (2) better access to health facilities, and (3) improved hygiene and sanitation measures.