Entrepreneurs musicaux et territoires. Les clusters culturels sous l'emprise des politiques publiques et des acteurs locaux

par Bruno Lefevre

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Philippe Bouquillion.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 17-02-2014 .


  • Résumé

    Depuis les années 2000, des clusters culturels, ou grappes d'entreprises du secteur culturel, se développent sur les territoires des métropoles et grandes villes françaises. Parallèlement, ces territoires urbains se transforment, s'aménagent, se construisent, tant dans le cadre de politiques de renouvellement urbain que de projets de quartiers culturels créatifs. Cette thèse pose l'hypothèse que la rencontre de ces deux types de phénomènes, notamment si elle fait l'objet d'un pilotage dominé par les institutions locales, constitue majoritairement une ressource pour le développement territorial et la valorisation des espaces urbains, au dépens de la structuration des acteurs culturels. Sur la base de données de terrain issues d'entretiens et d'un corpus de publications et supports de communication, huit clusters musicaux français ont été observés dans leur contexte territorial et politique local. Les pratiques, stratégies et modes d'organisation des acteurs mis en situation d'inter-dépendance via ces clusters constituent un faisceau d'hétérogénéités que les équipes des clusters ne parviennent que difficilement à mettre en concordance. Trois idéaux-types des conditions d'émergence de ces clusters culturels sont proposés. Ils posent les différentes représentations de ces dispositifs que développent les entrepreneurs, les acteurs publics et les acteurs locaux.

  • Titre traduit

    Musical entrepreneurs and territories. Cultural clusters under the influence of local politics and actors.


  • Résumé

    Since the 2000's, many cultural clusters have emerged and have been developped in French cities and urban areas. At the same time, these local territories have been physically and symbolically re-shaped, re-configured, through social development or creative cities policies. The statement of this thesis is that the encounter of these two phenomena, especially when they are dominated by local institutions, mostly enhances territorial development and valorization, at the expense of cultural workers' economic structuration. Eight French musical clusters have been studied in relation with their own local political context. Practices, strategies and modalities of the organization of the inter-dependent actors of these clusters are constitutive of a range of material and symbolic heterogeneities that clusters' teams hardly manage to match. We propose three ideal types related to the emergence of such cultural clusters. Each of them specifies the representations of the cluster that cultural entrepreneurs, politics and locals conjure up.