Enjeux socio-éducatifs des pratiques sportives auto-organisées à Mayotte : un contexte singulier, des réalités plurielles

par Quentin Courcier

Projet de thèse en Sociologie du sport

Sous la direction de Christophe Gibout et de Florian Lebreton.

Thèses en préparation à Littoral , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences Economiques, Sociales, de l'Aménagement et du Management depuis le 18-12-2018 .


  • Résumé

    Notre recherche se situe au prisme des pratiques sportives et des logiques sociales du territoire. Elle prend place à Mayotte, un archipel d'outre-mer où se confrontent/conjuguent les aspects socio-culturels d’une population aux normes d’un système occidental. Un territoire où l’espace et le temps s’aménagent de différentes manières et où se construisent, peut-être plus fortement ici qu’ailleurs, les identités, les corporéités et les représentations. Nous contextualiserons Mayotte comme un département en difficulté socio-économique, le plus jeune de France, où la part de la population étrangère représente près de la moitié de la population locale et où le secteur de l’économie informelle prédomine. Nous décrirons un archipel fracturé, aux réalités sociales plurielles liées à une forte disparité des conditions et des niveaux de vie. Nos enquêtes de terrain tendront à révéler les enjeux (leviers) et les tensions (freins) en termes de rapports sociaux dans un espace confiné de 376 km² très densément peuplé. L'instabilité sociale soulignée, nous verrons que l'abondance de la jeunesse, la promiscuité et la proximité des espaces urbains, ruraux et littoraux suscitent l’intérêt de la population pour la ludification du territoire. De ce fait, et dans la continuité des travaux de la sociologie du sport inspirés par les pratiques ethnographiques, nous nous interrogerons sur l’utilité sociale et éducative des pratiques « sportives » dites auto-organisées dans un espace insulaire où le système institutionnel et fédéral est difficile d'accès et où l'offre de loisirs sportifs est spécifique. Ainsi, notre question de recherche nous amènera à enquêter auprès des différentes communautés qui pratiquent les équipements sportifs et/ou qui aménagent les lieux « publics » et les lieux « territoires » en espaces récréatifs. Cette enquête essentiellement qualitative, faite d'observations et d'entretiens, nous permettra d'appréhender les logiques sociales en pratique et de saisir le sens donné aux activités. Ainsi, nous tenterons une réflexion critique et pluridisciplinaire sur les processus socio-éducatifs que peuvent développer les pratiques physiques et corporelles auto-organisées et nous formulerons une analyse compréhensive des dynamiques et cultures récréatives, re-créatives d'espaces, de territoires et de temps, dans un contexte multiculturel où les usages sociaux des pratiques sportives et de loisirs sont particulièrement ambivalents.


  • Pas de résumé disponible.