Plateformes de collaboration dans la fabrique urbaine

par Hee-won Jung (Kim)

Projet de thèse en Architecture, Urbanisme, Environnement

Sous la direction de Jodelle Zetlaoui et de Marie-Christine Bureau.

Thèses en préparation à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Laboratoire Architecture, Ville, Urbanisme, Environnement (LAVUE) (Paris) (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    Face à l'avènement des dispositifs appelés ou identifiés en tant que « plateformes de collaboration », ce projet de thèse s'intéresse à la notion de plateforme et à la manière dont les acteurs de la fabrique urbaine, en particulier ceux de la conception, contribuent à leur élaboration, les mobilisent et se l'approprient. Les plateformes de collaboration cristallisent une forme de réponse aux enjeux contemporains, notamment à l'impératif d'optimisation de l'exploitation des ressources et à la nécessité d'une collaboration décloisonnée et horizontale entre différentes formes d'expertises. Elles se trouvent aujourd'hui au cœur de l'articulation entre la transition numérique, environnementale et sociale, entraînant ainsi des conséquences spatiales et organisationnelles. Leur foisonnement sous diverses modalités d'utilisation témoigne de dynamiques de la société contemporaine à l'œuvre, entre le numérique et l'environnement physique d'une part, et la logique capitaliste, l'action publique et les initiatives citoyennes d'autre part. Elles suscitent également des recompositions professionnelles et des évolutions de chaînes de valeur dans le champ de la conception architecturale et urbaine. Dans ce contexte, l'enjeu scientifique consiste à confronter les enseignements tirés des recherches sur les plateformes de collaboration de la société à la situation actuelle dans la fabrique urbaine et, plus précisément, dans le champ de la conception architecturale et urbaine. La problématique vise notamment à déterminer la façon dont les processus de conception s'en trouvent modifiés et deviennent porteurs d'innovations et/ou de bouleversements dans les processus de projets et ce qu'ils produisent. En partant de deux appels à projets innovants dans la région parisienne, "Réinventer Paris" et "FAIRE", comme point d'entrée, la méthodologie envisagée tend à observer des plateformes de collaboration de la fabrique urbaine dans leur grande diversité, afin d'identifier leurs dynamiques structurantes et de mettre en exergue leurs spécificités propres à la conception architecturale et urbaine.

  • Titre traduit

    Collaboration platforms in architecture and urbanisme


  • Résumé

    Facing the rise of apparatuses which have been called or identified as "collaborative platforms", this thesis focusses on the notion of platforms and the way how actors in urbanism – especially in architectural and urban design – contribute to its development, mobilisation and appropriation. Collaborative platforms crystallise a response to contemporary issues, being expected to optimise the resource exploitations and to open up the horizontal collaboration among different realms of expertise. Today they lie at the heart of the articulation between digital, environmental and social transition, thus resulting in spatial and organisational consequences. The proliferation of collaborative platforms in various modes reflects the dynamic movement of contemporary society between the digital and the physical environment on one hand, and among the capitalistic logic, the public action and the citizen initiatives on the other. Collaborative platforms lead to professional recomposition and rearrangement of value chain in the field of architecture and urbanism. In such context, this thesis aims to correlate the outcomes of existing research on the collaborative platforms of the society at large with the current situations in urbanism, especially in the field of architectural and urban design. This study will shed light on the design process to see how it is modified and become a catalyst of innovations and/or upheavals in the processes themselves as well as in their products. To fully integrate the contemporary dynamics on the issue, the methodology aims to observe collaborative platforms in urbanism in their great diversity, starting from the two public calls for innovative projects in Parisian region : “Reinventing Paris” and “FAIRE”.