Effet de la dévaluation fiscale sur le marché monopolistique

par Jin Sui

Projet de thèse en Sciences économiques - EM2PSI

Sous la direction de Pascal Belan.

Thèses en préparation à Cergy-Pontoise , dans le cadre de Ecole doctorale Économie, Management, Mathématiques , Physique et Sciences Informatiques (EM2PSI) (Cergy-Pontoise, Val d'Oise) , en partenariat avec THEMA -Théorie économique, modélisation et applications (laboratoire) depuis le 20-09-2018 .


  • Résumé

    La dévaluation fiscale constitue une alternative à la dévaluation monétaire. Cela aide non seulement le pays à retrouver sa compétitivité dans une économie ouverte, mais produit également un effet virtuel sur le marché intérieur. Ce document présente le mécanisme de travail de la dévaluation fiscale, les résultats de quelques recherches quantitatives et ses applications pratiques dans certains pays européens. Pour analyser plus précisément les changements de prix et de prix, cet article présente la structure de concurrence monopolistique de Dixit-Stiglitz et tire parti de la théorie de la croissance. basé sur l'innovation de produit. À l'aide de la fonction d'utilité distincte et non distincte de la fonction d'utilité sociale, ce document analyse l'effet de la dévaluation fiscale sur le marché intérieur dans un cadre dynamique. Dans le cas d'un amour relatif croissant pour la variété, la dévaluation fiscale conduit à une consommation individuelle moindre et à une marge bénéficiaire inférieure, ce qui favorise la concurrence. Tandis qu'à long terme, il est possible d'augmenter et de diminuer la consommation individuelle dans le taux d'imposition, ce qui conduit à la majoration et au nombre d'entreprises qui changent dans des directions différentes. Les effets sur les prix à la consommation et le bien-être sont ambigus à court et à long terme.

  • Titre traduit

    Effect of Fiscal Devaluation on Monopolistic Market


  • Résumé

    Fiscal devaluation works as an alternative to monetary devaluation. It not only helps the country regain competitiveness in an open economy, but also makes virtual effect on domestic market. This paper presents the working mechanism of the fiscal devaluation, some quantitative researches' results and its practical implements in some European countries. To analyze the price and mark-up changes more properly, this paper holds Dixit-Stiglitz's monopolistic competition structure, and takes advantage of growth theory based on product innovation. Using additive separate non-CES utility function, this paper analyzes the effect of the fiscal devaluation on domestic market under a dynamic framework. In the case of increasing relative love for variety, fiscal devaluation leads to a less individual consumption and a lower firm mark-up, which is pro-competitive. While in the long run, both increasing and decreasing individual consumption in the tax rate are possible, thus leads the mark-up and number of firms change in different directions. The effects on consumer price and welfare are ambiguous both in the short run and long run.