Lutte contre la corruption et droits de l'homme: Approche comparative et casuistique.

par Alseny Traore

Projet de thèse en Droit - EDSJP Toulouse

Sous la direction de Florence Crouzatier-durand.

Thèses en préparation à Toulouse 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences juridiques et politiques (Toulouse) , en partenariat avec IMH - Institut Maurice Hauriou (laboratoire) depuis le 30-11-2018 .


  • Résumé

    1. Contexte et justification du sujet Le phénomène de corruption, longtemps présent dans notre société, fait l'objet, de nos jours, d'une définition en droit interne et international. Sa pratique affecte de plus en plus, selon les Etats, la vie et la survie de l'Homme, par conséquent ses droits. Au vu de l'importance que les droits de l'Homme ont acquis ces dernières années leur conciliation avec la pratique accrue de la corruption est inadmissible. Son effet négatif sur ceux-ci pourrait être démontré à partir d'exemples tirés de certains Etats. 2. Problématique La corruption prive l'Etat de moyens indispensables pour la réalisation de ses engagements internationaux en matière de droits de l'Homme. Dès lors, on s'interroge sur : les conséquences pratiques du lien entre protection des droits de l'Homme et lutte contre la corruption ; les effets de la manipulation politique dans les efforts de lutte contre la corruption ; les véritables raisons des nombreux échecs des initiatives de lutte contre la corruption et le mécanisme de lutte appropriée en la matière. 3. Objectif, hypothèse : L'objectif principal de notre recherche est de montrer les raisons de l'échec des initiatives de lutte contre la corruption et ses conséquences, notamment sur les droits de l'Homme pour pouvoir arriver à une solution heureuse contre ce phénomène. Pour y parvenir, ainsi, notre hypothèse de recherche tient à l'existence de raisons diverses et variées, expliquant de facto la faiblesse des mécanismes de lutte contre la corruption dans les différents Etats. Pour ce qui est du cas spécifique l'Afrique, par exemple, le déficit démocratique des Etats et la faiblesse de la justice serait la principale source d'aggravation du phénomène de corruption. 4. Méthodologie Pour atteindre ces objectifs, nous utiliserons essentiellement les méthodes analytique et synthétique. La première permettra de cerner les particularismes existants dans la lutte contre la corruption et la seconde aidera à aboutir à l'originalité de l'étude en faisant un choix très rigoureux des cas d'étude. Nous réaliserons, également, des travaux de terrain, si possible, ou étudierons les rapports de ceux réalisés par de structures indépendantes. En fin, les échanges avec des experts dans ce domaine seront usités pour enrichir davantage le résultat de la recherche. 5. Résultats attendus Cette étude permettra d'obtenir un certain nombre de résultats qui sont entre autres : - La désignation des facteurs qui affectent l'efficacité des mécanismes de lutte contre la corruption ; - La description du particularisme africain de la corruption ; - La démonstration de l'inadéquation entre corruption et droits de l'Homme ; - La proposition d'un système adéquat, approprié et plus complet dans la lutte contre la corruption.

  • Titre traduit

    Human rights and fight against corruption : comparative and case study approach


  • Résumé

    1. Context and justification of the topic The scourge of corruption within our society for long time now is subject to a definition in domestic and international laws. According to states, its practice affects more and more the survival and human life, thus human rights. with regard to the importance that Human rights have aquired over the pastyears, their conciliation with the broader practice of corruption is unacceptable. Its negative effect on these ones may be demonstrated by examples taken from some states. 2. The problematic Corruption deprives states of necessary means to carry out their international commitments in termes of human rights. Fromthis perspective, we wonder about : practical consequences of the link between protection of human rights and fight against corruption ; the effects of political manipulation in the efforts of fight against corruption ; the real reasons of a lot of failures of initiatives in combatting corruption and the mechanism of the appropriate fight in the subject matter hereof. 3. Objective, hypothesis The main objective of our research is to show the reasons of the failure of the initiatives in fighting against corruption and its consequences, especially on human rights, so as to be able to come to a happy ending in the fight against this scourge. In order to succeed in that, so, our research approach is based on various and numerous reasons which factually explain the weakness of the mechanism in the fight against corruption in various states. As far as the specific case of africa is concerned, for instance, lack of democracy with in states and weakness of justice wouldbe the main source of the aggravation of the scourge of corruption. 4. Methodology For the attainment of these objectives, analytical and synthetic methods will be essentially used. The first one will allow to understand the particularities existing in the fight against corruption, and the second one will help result in the genuineness of the study by making a regourous choice between cases of study. We will also carry out ground works, if possible, or study the reports made by independent structures. At last, exchanges with experts in this area will be used to enrich more the out come of the research. 5. Expectedoutcomes This study will enable to get a number of out comes which namely are : - The designation of factors which affect the effectiveness of mechanisms of the fight against corruption ; - The description of the particularity of corruption in Africa ; - The demonstration of the inadequacy between human rights and corruption ; - The proposal of an adequate, appropriate and more complete system in the fight against corruption.