Construction et évaluation d'un programme de prévention par les pairs des alcoolisations ponctuelles importantes chez les adolescents : étude pilote expérimentale.

par Sarah Ricupero

Projet de thèse en PSYCHOLOGIE spécialité Psychologie du Développement

Sous la direction de Florence Cousson-gelie.

Thèses en préparation à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec EPSYLON - Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé (laboratoire) depuis le 01-10-2018 .


  • Résumé

    En 2009, 49 000 décès ont été attribués à l'alcool en France. Après le tabac, la consommation d'alcool constitue la deuxième cause de mortalité évitable par cancer. Cette substance psychoactive est expérimentée très tôt par les jeunes ; à 17 ans, 12% des adolescents consomment régulièrement de l'alcool. Ces dernières années, un nouveau mode de consommation s'est répandu chez les adolescents : l'alcoolisation rapide (ou binge-drinking). En 2014, près de la moitié des jeunes de 17 ans (49%) ont déclaré au moins une alcoolisation rapide au cours du mois dernier. Cette pratique est associée à des risques à court terme mais aussi à long terme. Dans ce contexte, développer une intervention efficace pour prévenir la consommation d'alcool chez les jeunes est une priorité de santé publique (Action 11.4 du Plan Cancer 2014-19). La mise en œuvre d'une intervention basée sur une théorie a l'avantage d'identifier les variables psychosociales clés qui déterminent le comportement relatif à l'alcool. Le modèle théorique transcontextuel (Hagger et Chatzisarantis, 2007) semble pertinent dans le domaine des comportements de santé, il a d'ailleurs été appliqué pour explorer les déterminants de la consommation d'alcool. Objectifs : Le premier objectif de ce travail doctoral consiste à valider l'ajustement du modèle transcontextuel à des données longitudinales du comportement relatif aux alcoolisations rapides des lycéens. Le deuxième objectif est de vérifier que l'intervention basée sur le modèle transcontextuel influence les déterminants du comportement anti-alcoolisation rapide des lycéens. Le troisième objectif est d'évaluer l'influence des disparités sociales, et notamment de la défavorisation socioéconomique, sur les déterminants du comportement anti-alcoolisation rapide des lycéens.

  • Titre traduit

    Construction and evaluation of a peer's prevention program for adolescent binge drinking : a pilot study.


  • Résumé

    In 2009, 49 000 deaths were attributed to alcohol in France. After smoking, alcohol use is the second leading cause of preventable mortality. Among the psychoactive substances, alcohol is experimented early by adolescents ; At 17 years old, 12% of adolescents consume alcohol regularly. In recent years, a new mode of alcohol consumption has become prevalent in adolescents : the binge-drinking. In 2014, almost half of 17 years olds reported at least one binge-drinking episode within the last month. In this context, conducting an effectiveness intervention to prevent alcohol consumption of adolescents is a public health priority (Action 11.4 of the 2014-2019 Cancer Plan). The implementation of a theory-based intervention has the advantage to identify the key psychosocial variables which determine the alcohol behavior. The trans-contextual model (Hagger & Chatzisarantis, 2007) seem to be particularly relevant in the health behavior domain and this model has been applied to explore the determinants of alcohol use. Objectives: the primary objective consiste to validate the trans-contextual model's adjustment to longitudinal data of binge-drinking behavior of high school students. The secondary objective will be to confirm that theory-based intervention (trans-contextual model) influence the determinants of binge-drinking behavior. The third objective will be to assess the influence of the social disparities on the binge-drinking determinants of adolescents.