La contribution des mécanismes de gouvernance au reporting et au pilotage des associations

par Guillaume Plaisance

Projet de thèse en Sciences de gestion

Sous la direction de Pascal Barneto et de Elisabeth Bertin.

Thèses en préparation à Bordeaux , dans le cadre de Entreprise Économie Société , en partenariat avec IRGO - Institut de Recherche en Gestion des Organisations (laboratoire) depuis le 03-09-2018 .


  • Résumé

    Le monde associatif, du fait de ses difficultés à rendre des comptes aux parties prenantes et de l'absence de consensus autour de la notion de gouvernance, doit lui-même définir ses pratiques de gouvernance. L'exploration des mécanismes de gouvernance associative, et notamment de l'accountability, montre qu'un reporting intégré facilite la réflexion autour de la notion d'impact et ainsi le pilotage de l'association. La thèse de doctorat cherche donc à répondre à trois enjeux majeurs : de gouvernance (à qui rendre des comptes ?), de définition de l'impact (quels comptes faut-il rendre ?) et d'adaptation du reporting aux associations (comment rendre des comptes ?).

  • Titre traduit

    The contribution of governance mechanisms to the reporting and control of French associations (NPOs)


  • Résumé

    The associative sector, because of its difficulties in reporting to stakeholders and the lack of consensus around the notion of governance, has to define itself its governance practices. The exploration of mechanisms of associative governance, and especially of accountability, shows that an integrated reporting facilitates the reflection about the notion of impact and the control of associations. The thesis seeks to answer three major issues: governance (who to report?), the definition of impact (which accounts to report?) and the adaptation of reporting to French associations (how to make accounts ?).